Écrire, une compétence qui se construit : impact du modèle d'intervention à trois niveaux sur la prévention des difficultés en écriture auprès d'élèves de la maternelle et du 1er cycle du primaire issus de milieux défavorisés



La réussite du plus grand nombre en lecture et en écriture, en milieux défavorisés? Mission possible!

La réussite en lecture et en écriture est étroitement associée à la persévérance et à la réussite scolaire. En effet, en 2011-2012, 64,2 % des décrocheurs ne satisfaisaient pas aux exigences relatives à la langue, et 33 % d'entre eux étaient issus de milieux défavorisés. De plus, les premières années de scolarisation jouent un rôle essentiel à cet égard, car les difficultés en lecture à l'âge de 7 ans constituent des signes avant-coureurs de la présence d'un risque, à la fin du primaire, de décrochage au secondaire.

La réussite en lecture et en écriture est étroitement associée à la persévérance et à la réussite scolaire.

Les résultats obtenus dans le cadre d'une étude réalisée par des chercheurs de l'Université du Québec à Montréal indiquent qu'il est possible d'accroître de façon significative la réussite des premiers apprentissages en lecture et en écriture, en milieux défavorisés, par une soigneuse orchestration de l'implantation du modèle à trois paliers. Les résultats obtenus confirment que la mise en œuvre par l'enseignant de pratiques pédagogiques efficaces (palier 1) est essentielle à la réussite des premiers apprentissages en littératie. La valeur ajoutée des interventions orthopédagogiques offertes aux paliers 2 et 3 est également démontrée.

Ces résultats appellent à certains ajustements, dont à un renouvellement de la formation et des pratiques en enseignement et en orthopédagogie, de façon à assurer un arrimage plus étroit entre les connaissances scientifiques et les milieux de la décision ou de l'intervention. Ils fournissent également des indications aux milieux scolaires désireux d'implanter le modèle à trois paliers, dans la logique de la réponse à l'intervention (RàI).

Chercheure principale

Line Laplante, Université du Québec à Montréal

Résumé

Rapport de recherche

Annexes

Appel de propositions

Dépôt du rapport de recherche : août 2016