Une approche pédagogique pour travailler les compétences graphomotrices en écriture au premier cycle du primaire



Pourquoi s'intéresser aux habiletés graphomotrices?

D'abord parce que ces habiletés, qui réfèrent au geste moteur permettant à l'élève de matérialiser ses idées sur papier de façon rapide et lisible, ont un impact sur le développement de la compétence à écrire. En effet, lorsque le mouvement d'écriture n'est pas relativement automatisé, des difficultés en écriture peuvent survenir, car l'attention de l'élève est centrée sur la façon de former les lettres et il peinera à gérer simultanément l'orthographe ou d'autres aspects de la production écrite (par exemple, planification, révision).

Nos résultats font ressortir que les élèves qui ont bénéficié des activités mises en place ont mieux performé sur le plan de la fluidité d'écriture.

Ensuite parce qu'on observe que le rôle des habiletés graphomotrices est encore sous-estimé par les enseignants et qu'il s'avère important qu'un enseignement de ces habiletés soit fait.

C'est dans ce contexte qu'une approche pédagogique pour travailler les compétences graphomotrices au premier cycle du primaire a été élaborée et expérimentée et que ses effets sur les habiletés graphomotrices, l'orthographe et la production écrite ont été vérifiés. Quinze enseignants et 192 élèves ont participé à l'étude.

Nos résultats font ressortir que les élèves qui ont bénéficié des activités mises en place ont mieux performé sur le plan de la fluidité d'écriture, ils écrivent plus rapidement et lisiblement que les élèves qui n'ont pas été soumis aux activités. On observe aussi de meilleures performances en orthographe et en expression écrite (par exemple, production de mots et de phrases). Enfin, aucune différence n'est observée entre les performances des filles et celles des garçons.

Relativement aux enseignants, il apparait qu'un écart existe entre les besoins des élèves et leurs pratiques. L'approche élaborée et expérimentée, qui a été conçue pour s'intégrer facilement aux autres activités d'écriture en classe et qui supporte l'idée que les enseignants sont les mieux placés pour soutenir chaque élève selon ses besoins, a donc fait son effet!

Chercheure principale

Natalie Lavoie, Université du Québec à Rimouski

Résumé

Rapport de recherche

Annexes A; B; C; D; E

Appel de propositions

Dépôt du rapport de recherche : février 2016