Contribuer à la qualité de l'architecture des édifices publics



Pour concevoir de nouveaux édifices ou de nouveaux espaces publics, on peut avoir recours à des appels d'offres ou à des partenariats public-privé. Cependant, de plus en plus de pays démocratiques comptent plutôt sur la formule du concours d'architecture, de paysage ou d'urbanisme. Celle-ci se distingue par la mise en concurrence de projets, par son ouverture face à l'innovation et par ses procédures plus qualitatives, les projets devant avant tout être jugés sur la base de leurs qualités intrinsèques. Cette formule est toutefois menacée par son aspect spectaculaire, qui a tendance à précipiter le lauréat sur la scène médiatique et à reléguer les autres projets dans l'ombre. 

L'histoire de l'architecture recense pourtant de nombreux projets « non retenus » qui continuent d'avoir une influence sur la culture bien au-delà du concours et constituent un véritable « patrimoine d'architecture potentielle ». Le Laboratoire d'étude de l'architecture potentielle, dirigé par Jean-Pierre Chupin de l'Université de Montréal, a conçu une bibliothèque de projets et un moteur de recherche permettant de fouiller dans les données de plus de 40 % des concours organisés au Canada depuis 1945, soit plus de 20 000 documents parmi plusieurs milliers de projets ! Mis en ligne en 2006, le Catalogue des concours canadiens est devenu un modèle international pour la recherche. 

Cet outil de référence fournit des données aux élus et aux administrateurs publics pour l'élaboration de politiques informées. Les experts professionnels ont accès à des informations précieuses pour guider leur pratique, et le grand public peut mieux se familiariser avec le travail des créateurs. Les travaux de ce laboratoire d'étude soutiennent régulièrement les politiques culturelles à l'échelle provinciale ou municipale. L'organisation du grand concours international pour la réalisation du nouveau Musée national des beaux-arts du Québec, en 2009-2010, a bénéficié de l'expertise de ces chercheurs, et sa diffusion dans le Catalogue des concours canadiens a largement contribué à son rayonnement à l'échelle internationale.

Équipe

Laboratoire d'étude de l'architecture potentielle

Directeur

Jean-Pierre Chupin, Université de Montréal

Membres réguliers

  • Georges Adamczyk, Université de Montréal 
  • Denis Bilodeau, Université de Montréal 
  • Pierre Boudon, Université de Montréal 
  • Pierre Boyer-Mercier, Université de Montréal 
  • Anne Cormier, Université de Montréal 
  • Jacques Lachapelle, Université de Montréal 
  • Louis Martin, Université du Québec à Montréal 
  • Daniel Pearl, Université de Montréal