Étudiant-chercheur étoile Mai 2016



Alexandre Gajevic Sayegh

Étudiant au doctorat en philosophie
University College London


Publication primée : Justice in a non-ideal world: the case of climate change

Publiée dans : Critical Review of International Social and Political Philosophy

 

Résumé

Parce que nous ne vivons pas dans un monde idéal, Alexandre Gajevic Sayegh propose la conception d'une théorie « non-idéale » qui serait davantage capable de guider nos actions en matière de justice climatique. Par le biais de sa méthode, nommée « intégration réflexive » entre théorie idéale et non-idéale, il réévalue les principes de la justice climatique à la lumière de leurs implications concrètes et de leur éventuel déploiement. Pour ce faire, Alexandre Gajevic Sayegh établit un espace interdisciplinaire entre les philosophes et les acteurs dans les négociations climatiques. Un tel lieu de conciliation entre les réalités du terrain et les impératifs de justice permet aux théories politiques de guider l'action de façon plus effective, sans succomber au paradoxe de la théorie idéale.