Approches et pratiques permettant de diminuer les difficultés en lecture/écriture en français ou en anglais chez les 15-19 ans à la formation générale des adultes et à la formation professionnelle



D'autres recherches sont requises pour soutenir le développement des compétences en lecture et en écriture des 15-19 ans de la FGA et de la FP

Au Québec, les jeunes adultes de 16 à 25 ans ne fréquentant plus l'école et n'ayant pas de diplôme d'études secondaires (DES) se classent majoritairement (73,1 %) aux niveaux 1 et 2 en littératie (CSE, 2013). Pour ceux-ci, obtenir un premier diplôme à la formation générale des adultes (FGA) ou à la formation professionnelle (FP) représente un défi de taille. Il en va de même pour le personnel enseignant qui travaille auprès de ces jeunes adultes.



Il est recommandé de privilégier un enseignement direct et explicite des composantes fondamentales de la lecture et de l'écriture.

Les recherches sur les pratiques d'enseignement de la lecture et de l'écriture auprès de cette population d'élèves (environ 65 000 élèves chez les 15-19 ans) sont encore peu nombreuses et l'identification de pratiques efficaces demeure parcellaire et repose souvent sur des résultats de recherches menées auprès d'enfants et d'adolescents. Des nuances ayant été établies entre les populations d'élèves jeunes et adultes au regard de la lecture et de l'écriture, davantage de recherches seront nécessaires pour mieux éclairer les décideurs et outiller les praticiens.

Cette synthèse de connaissances met à disposition un corpus de connaissances qui présente des principes de base ainsi que des approches ou pratiques à adopter, ou à adapter, pour soutenir les 15-19 ans en lecture et en écriture. Parmi ces principes, il est fortement recommandé de privilégier un enseignement direct et explicite des composantes fondamentales de la lecture et du processus d'écriture.

Les praticiens doivent demeurer conscients qu'il existe des similitudes mais aussi des différences entre les élèves du primaire et du secondaire et ceux des programmes d'éducation des adultes ou de formation professionnelle.

Chercheure principale

Chantal Ouellet, Université du Québec à Montréal

Résumé

Rapport de recherche

Appel de propositions

Dépôt du rapport de recherche : août 2017