Les maternelles 4 ans : la qualité de l'environnement éducatif et son apport à la préparation à l'école chez les enfants en milieux défavorisés



La réussite éducative des enfants en milieux défavorisés demeure une préoccupation pour notre société puisqu'une proportion substantielle d'entre eux commence l'école avec des lacunes importantes sur les plans cognitif et socioaffectif.

Pour augmenter l'égalité des chances, le gouvernement implante depuis 2013 une nouvelle mesure de maternelle  4 ans à temps plein pour favoriser la préparation à l'école des enfants de milieux défavorisés.

Cet investissement important de fonds publics n'a pas les effets escomptés dans son état actuel.

Ce projet de recherche est novateur en ce qu'il est le premier à examiner la qualité de l'environnement éducatif en maternelle 4 ans et sa contribution potentielle à la préparation à l'école chez des enfants en milieux défavorisés. Les principaux résultats qui en découlent montrent que la maternelle 4 ans temps plein rejoint une clientèle plus vulnérable que celle qui la fréquente à temps partiel.

La qualité éducative des maternelles 4 ans (temps plein et temps partiel) est toutefois relativement faible; et l'intensité et la qualité des maternelles 4 ans ont très peu d'effet sur la préparation à l'école. Ces services ne réduisent donc pas de façon significative l'effet des conditions sociodémographiques des enfants sur leur préparation à l'école. Ainsi, cet investissement important de fonds publics, dans son état actuel, n'a pas les effets escomptés.

Ceci souligne l'importance d'améliorer la qualité de l'environnement éducatif mis en place dans ces maternelles 4 ans. Cet effort implique tous les paliers du système d'éducation, en ce qu'il faut investir suffisamment pour garantir la mise en place d'un environnement riche en expériences et adapté aux besoins des enfants. De plus, il faut soutenir le personnel enseignant pour qu'il puisse implanter les meilleures pratiques qui favorisent le développement global d'enfants à risque d'échec scolaire.

Chercheure principale

Christa Japel, Université du Québec à Montréal

Résumé

Rapport de recherche

Annexes A; B

Appel de propositions

Dépôt du rapport de recherche : mars 2017