Enseigner à mieux lire dans le contexte de l'enseignement d'un métier en formation professionnelle du secondaire



Parmi les établissements d'enseignement où se retrouvent des adolescents et des adultes ayant un faible niveau de littératie, les centres de formation professionnelle (FP) du secondaire accueillent une population diversifiée d'élèves qui ont connu des parcours scolaires souvent difficiles.

Or, la FP et les emplois qui en découlent comportent de plus en plus de lectures complexes sur des supports imprimés et numériques et les programmes d'études ne prévoient pas d'activités pour développer la littératie des élèves en FP.

L'équipe de recherche-action ne disposant d'aucun modèle d'enseignement de stratégies de lecture en FP, par des enseignants de FP, sur lequel s'appuyer, elle s'est tournée vers une adaptation de l'approche Reading Apprenticeship (RA).

Les élèves interrogés ont été unanimes quant aux retombées positives du projet.

Les résultats obtenus à partir des pratiques déclarées et observées d'une vingtaine d'enseignants en secrétariat, comptabilité et soutien information révèlent que ceux-ci ont pu s'approprier et intégrer les principaux éléments de cette approche de façon planifiée, puis de façon de plus en plus spontanée; ils ont réussi à intégrer cinq stratégies de compréhension de lecture en fonction des besoins des élèves et de la difficulté des textes; ils utilisent le modelage des stratégies et maitrisent davantage la pratique guidée.

Les élèves interrogés ont été unanimes quant aux retombées positives du projet. Les pratiques des enseignants favorisent le développement de leur autonomie en lecture et une meilleure compréhension du vocabulaire. Lorsqu'ils rencontrent des difficultés de lecture, ils prennent part à la recherche de solutions. Les enseignants soulignent les effets directs de l'approche RA sur les élèves quant à leur engagement dans leurs apprentissages.

Chercheure principale

Chantal Ouellet, Université du Québec à Montréal

Résumé

Rapport de recherche

Appel de propositions

Dépôt du rapport de recherche : juin 2018