Portrait des pratiques de directions d'école primaire en milieu défavorisé et de leur arrimage aux pratiques pédagogiques des enseignants, en rapport avec la priorisation de l'apprentissage dans la gestion de leur établissement



« Mon rôle, c'est d'être un leader pédagogique... d'essayer de trouver tous les petits moments où je peux faire de la pédagogie, … puis la pédagogie, est-ce que c'est juste lire et écrire? … c'est aussi l'interaction sociale… ce qui se passe dans le gymnase.

C'est aussi…, c'est tout. L'école, c'est de la pédagogie. Puis la journée où on commence à se poser la question… c'est qu'on a oublié c'était quoi d'être la direction, d'être le principal... En anglais, c'était le principal teacher. Bien c'est ça : je suis encore une prof, mais juste une coche en haut. » (recueilli lors d'une entrevue)

La persévérance et la réussite scolaires des élèves et leur niveau socioéconomique sont reliés.

La persévérance et la réussite scolaires des élèves et leur niveau socioéconomique sont reliés. Généralement, les élèves de milieux défavorisés réussissent moins bien à l'école. Cependant, l'exercice, par la direction d'école, d'un leadership centré sur l'apprentissage favorise la persévérance et la réussite scolaire des élèves.

Les directions d'école qui centrent leurs pratiques de gestion sur l'apprentissage, portent une vision et donnent des orientations qui mobilisent l'équipe-école. Bien qu'elles doivent consacrer beaucoup de leur temps aux tâches d'intendance et d'encadrement, ainsi qu'au soutien aux élèves à risque, elles font la promotion de l'apprentissage de chacun et s'assurent que tous les élèves reçoivent un enseignement qui réponde à leurs besoins. Elles incitent leur équipe-école à travailler collectivement et elles soutiennent le développement professionnel de leur équipe, particulièrement en rapport avec le développement de la littératie et l'enseignement des mathématiques.

Ces directions soutiennent les enseignants dans leurs communications avec les parents et créent des partenariats avec la communauté. Comme condition de pratique, elles considèrent le soutien de leur organisation scolaire dans l'exercice d'un leadership centré sur l'apprentissage, comme facilitant leur travail.

Chercheure principale

Roseline Garon, Université de Montréal

Résumé

Rapport de recherche

Annexes

Appel de propositions

Dépôt du rapport de recherche : décembre 2017