Étudiante-chercheure étoile Mars 2016



WhiteFeather Hunter

Étudiante à la maîtrise en beaux-arts
Université Concordia


Publication primée : Crafting Biotextiles, projet de recherche et production dans une nouvelle discipline (bioart), août 2014 – novembre 2015, Australie/Ottawa/Montréal

Publiée sur le site Web de WhiteFeather Hunter
 

Résumé

Les biotextiles produits par Mme Hunter sont fonctionnels en ce sens qu'ils sont viables in vitro et pourraient avoir des applications dans le domaine biomédical. En tant qu'artiste, Mme Hunter s'intéresse particulièrement à la présentation visuelle de micro-organismes et aux processus de négociation relatifs à l'exposition de matières biologiques dangereuses dans une galerie d'art. Le bioart est tout nouveau au Canada, et c'est la première fois que l'ingénierie tissulaire mammalienne est utilisée comme une pratique artistique. Or, ce type de pratiques soulève d'importantes questions éthiques dans les domaines de l'art et de la science, surtout en ce qui concerne l'utilisation en laboratoire de matières vivantes non humaines aux fins de recherche et de création. Ces considérations éthiques et politiques s'accompagnent de questions sur le rôle de l'artisanat ainsi que sur sa place dans les beaux-arts et la culture. La biotechnologie évoluant rapidement aux quatre coins de la planète, il est important de favoriser le dialogue culturel sur les répercussions de cette technologie. C'est ce que font les travaux de Mme Hunter : ils rendent la démarche scientifique et technologique accessible à un public plus vaste (grâce à l'exposition des œuvres) et déclenchent une réflexion personnelle sur leur signification.