PÉRISCOPE : Plateforme Échange, Recherche et Intervention sur la SCOlarité : Persévérance Et Réussite

 

Thérèse Laferrière

Université Laval

 

Action concertée : Développement d'un réseau de recherche - Persévérance et réussite scolaires

Volet : Projet de recherche

Partenaire : La Fondation Antoine-Turmel et le Ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport

Pour répondre aux objectifs énoncés dans l'appel de propositions, soit susciter une interfécondation des perspectives de recherche sur la persévérance et la réussite scolaires (PRS) et encourager davantage de synergie entre les acteurs, nous mettons sur pied le réseau PÉRISCOPE (Plateforme Échange, Recherche et Intervention sur la SCOlarité: PErsévérance et réussite). Nous voulons réduire les angles morts de nos regards respectifs, que l'on soit chercheur, praticien sur le terrain ou administrateur de l'éducation. Pour accomplir cette forme d'interfécondation, compte tenu de l'état de la recherche, nous avons convenu que le thème de la participation/ mobilisation des acteurs qui sont parties prenantes de la situation éducative, des conditions d'apprentissage ambiantes et, conséquemment, du sens que les élèves donnent à leur expérience scolaire, constituait un thème de recherche à la fois prometteur et fédérateur. Par acteurs, nous entendons élève/étudiant et enseignant, mais aussi administrateur scolaire, agent de liaison, parent, professionnel, bénévole, chercheur. Central dans la formation de citoyennes et de citoyens, le thème de la participation/mobilisation traduit notre adhésion collective à une perspective socioculturelle de l'action-en-contexte, perspective qui met l'accent sur le sens que les acteurs accordent à leurs actions et qui leur reconnaît ainsi la capacité de monitorer de façon réflexive ces dernières et d'en justifier la pertinence en fonction des buts qu'ils se sont fixés. Une attention particulière est accordée aux jeunes en difficulté d'adaptation ou d'apprentissage ainsi qu'aux jeunes issus de milieux défavorisés, aux jeunes autochtones, aux jeunes en situation de handicap et aux jeunes adultes sur la voie du « raccrochage ». PÉRISCOPE s'intéressera à tous les apprenants, du préscolaire 0-6 ans, primaire, secondaire jusqu'au postsecondaire. La participation/mobilisation des acteurs sera développée à quatre niveaux distincts : 1. l'apprenant dans son groupe; 2.l'enseignant dans l'école; 3. l'interaction école/famille/communauté; et 4. l'école et ses partenaires sociaux. Différents patterns d'interaction seront mis de l'avant dans le fonctionnement du Réseau : échange d'information, coopération et collaboration, coordination et transfert de proximité, intégration de résultats et transfert étendu. Le Réseau  compte 64 membres réguliers et 23 membres collaborateurs. S'ajoutent par la voie des conseils d'administration du Centre de recherche et d'intervention sur la réussite scolaire et du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec les principales organisations d'acteurs du milieu scolaire québécois. S'ajoutent d'autres partenaires qui agissent en matière de PRS. De nouveaux projets de recherche naîtront de ces échanges partant de perspectives multiples, mais le Réseau PÉRISCOPE sera d'abord là pour informer la prise de décision des acteurs puisqu'au cours de ses activités, différents savoirs seront négociés à des fins d'action, par la tenue de laboratoires du changement et le codesign d'environnements d'apprentissage. Bâtissant sur les alliances déjà formées en matière de PRS au Québec, les membres du Réseau profiteront d'événements tenus par ces organisations pour conduire des rencontres qui permettront de pousser plus loin la compréhension de ce qui importe en matière de PRS au quotidien.

Appel de propositions

Pour consulter l'appel de propositions, cliquez ici.

Co-chercheurs

- Stéphane Allaire, Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)
- Anastasie Amboulé Abath, Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)
- Abdoulaye Anne, Université Laval
- Barbara Bader, Université Laval
- Sylvie Barma, Université Laval
- Claire Beaumont, Université Laval
- Marie-Claude Bernard, Université Laval
- Jean Bernatchez, Université du Québec à Rimouski
- Nathalie Bigras, Université du Québec à Montréal
- Caroline Bouchard, Université Laval
- Carole Boudreau, Université de Sherbrooke
- Sylvain Bourdon, Université de Sherbrooke
- Alain Breuleux, Université McGill
- Liesette Brunson, Université du Québec à Montréal
- Alexandre Buysse, Université Laval
- Gilles Cantin, Université du Québec à Montréal
- Elizabeth S.A. Charles, Collège Dawson
- Annie Charron, Université du Québec à Montréal
- Claudia Corriveau, Université Laval
- Godelieve Debeurme, Université de Sherbrooke
- Lucie DeBlois, Université Laval
- Serge Desgagné, Université Laval
- Rollande Deslandes, Université du Québec à Trois-Rivières
- Chantal Desmarais, Université Laval
- Catherine Dumoulin, Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)
- Tatiana Garakani, École nationale d'administration publique
- Marc Garneau, Université de Sherbrooke
- Christine Hamel, Université Laval
- Lucie Heon, Université Laval
- Réal Jacob, HEC Montréal
- Doris Jeannotte, Université du Québec à Montréal
- Colette Jourdan-Ionescu, Université du Québec à Trois-Rivières
- Francine Julien-Gauthier, Université Laval
- Sawsen Lakhal, Université de Sherbrooke
- Lyse Langlois, Université Laval
- Claire Lapointe, Université Laval
- Catherine Larouche, Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)
- Lise Lemay, Université du Québec à Montréal
- Julie Lyne Leroux, Université de Sherbrooke
- Anne Lessard, Université de Sherbrooke
- Hélène Makdissi, Université Laval
- Suzanne Manningham, Université Laval
- Jean Gabin Ntebutse, Université de Sherbrooke
- Izabella Oliveira, Université Laval
- Didier Paquelin, Université Laval
- Robert Pauzé, Université Laval
- Chantal Pouliot, Université Laval
- Thomas Michael Power, Université Laval
- Nicole Racette, TÉLUQ - Université du Québec
- Vincent Richard, Université Laval
- Marie-Claude Rivard, Université du Québec à Trois-Rivières
- Margarida Romero, Université Laval
- Nadia Rousseau, Université du Québec à Trois-Rivières
- Louise Sauvé, TÉLUQ - Université du Québec
- Denis Savard, Université Laval
- Pauline Sirois, Université Laval
- Marie-Catherine St-Pierre, Université Laval
- Pascale Thériault, Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)
- Geneviève Therriault, Université du Québec à Rimouski
- Melanie Tremblay, Université du Québec à Rimouski
- Sandrine Turcotte, Université du Québec en Outaouais
- Anabelle Viau-Guay, Université Laval

Membres collaborateurs

- Alec Larose, Fédération des syndicats de l'enseignement (FSE)
- Audette Sylvestre, Université Laval
- Carole Lévesque, Institut national de la recherche scientifique (INRS)
- Danielle Boucher, Association québécoise du personnel de direction des écoles
- Danielle Desmarais, Université du Québec à Montréal
- Fernand Gervais, Université Laval
- Geneviève Cadoret, Université du Québec à Montréal
- Gordon Cleveland, Université de Toronto
- Isabelle Tremblay, Fédération des commissions scolaires du Québec
- Jean Jacques Demba, Université de Montréal
- Linda St-Pierre, Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)
- Lucie Sauvé, Université du Québec à Montréal
- Marc Charland, Fédération des comités de parents du Québec
- Marcel Lafleur, Cégep Garneau
- Marie-Françoise Legendre, Université Laval
- Marlène Scardamalia, Ontario Institute for Studies in Education
- Mélanie Marsolais, Regroupement des organismes communautaires québécois de lutte au décrochage scolaire
- Michèle Prince, Université Laval
- Nathalie Chabot, Centrale des syndicats du Québec (CSQ)
- Nathaniel Lasry, Collège Dawson
- Séverine Parent, Cégep Limoilou
- Susanne Lajoie, Université McGill
- Sylvie Ratté, École de technologie supérieure

Durée du projet, montant octroyé et date de dépôt du rapport final

Le projet est d'une durée de 5 ans. Le montant total octroyé est de 712 500 $. Le rapport final est attendu pour le 1er novembre 2020.