Vieillir en ville moyenne ou en région métropolitaine. Quel rôle pour l'aménagement urbain?

 

Paula Negron Poblete

Université de Montréal

 

Action concertée : Vieillissement de la population au Québec et ses enjeux socioéconomiques - Lancement : Juin 2013

Volet: Projet de recherche

Partenaires : Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire; Ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale; Ministère de la Famille; Ministère de la Santé et des Services sociaux; Ministère des Transports du Québec; Curateur public du Québec; Office des personnes handicapées du Québec; Société d'habitation du Québec; Fonds de recherche du Québec - Santé (FRQS); Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies (FRQNT); avec la collaboration de l'Institut de la statistique du Québec

Le vieillissement de la population que vit le Québec s'observe dans des milieux urbains aux caractéristiques morphologiques et fonctionnelles très différentes, impliquant des enjeux différenciés en matière d'urbanisme et d'aménagement. Cette recherche vise à mieux comprendre les « formes de vieillir » dans différents territoires en identifiant les caractéristiques de l'environnement urbain susceptibles de faciliter le maintien des aînés québécois dans leur milieu de vie habituel et en déterminant les actions en matière d'aménagement urbain, de mobilité, d'accessibilité et de sécurité dans l'espace public qui contribueront à favoriser leur autonomie. L'objectif principal est de déterminer dans quelle mesure, différents types d'environnements urbains favorisent une expérience positive du vieillissement en fonction de différents modes de vie. Comment les personnes âgées se distribuent-elles au sein des territoires?  Quelles sont les caractéristiques morphologiques des territoires qui concentrent des personnes âgées? Quelles actions en matière d'aménagement urbain permettront de favoriser un vieillissement autonome? Notre hypothèse est que les enjeux qu'implique le vieillissement sur les milieux de vie varient selon des urbanismes différenciés, engageant différentes problématiques d'aménagement et nécessitant, au final, des réponses adaptées et ciblées.

La méthodologie inclut trois volets. Une identification et une caractérisation fonctionnelle seront menées dans les lieux de concentration des personnes âgées au sein de six régions administratives à l'échelle des secteurs de recensement. Par la suite, une caractérisation morpho-fonctionnelle détaillée, réalisée à l'aide d'un audit environnemental, permettra d'évaluer le niveau de marchabilité dans et autour des concentrations résidentielles type de personnes âgées. Finalement, des ateliers de discussion regroupant des acteurs de l'aménagement, des promoteurs et des résidents âgés des environnements types permettront d'élaborer des pistes de solution pour les configurations urbaines les plus problématiques. Un guide sera élaboré à l'intention des urbanistes et aménagistes municipaux, présentant des cas de bonnes pratiques et actions en matière d'aménagement urbain visant la mise en place d'environnements favorables au vieillissement autonome des aînés.

La recherche permettra d'évaluer dans quelle mesure il est possible d'assurer aux personnes âgées, qui habitent des milieux urbains aux caractéristiques morphologiques et fonctionnelles diverses, un accès à la ville en supportant des modes de vie variés au sein de leur communauté. Les résultats de la recherche, réalisée en étroite collaboration avec l'Ordre des urbanistes du Québec ainsi qu'avec la Table de concertation des aînés de l'île de Montréal, visent principalement les acteurs responsables de l'aménagement urbain et des services de transport urbain.

Appel de propositions

Pour consulter l'appel de propositions, cliquez ici.

Co-chercheur

Sébastien Lord, Université de Montréal

Membres collaborateurs

Daniel Gill, Université de Montréal
Yan Kestens, Université de Montréal

Durée du projet, montant octroyé et date de dépôt du rapport final

Le projet est d'une durée de trois ans, le montant total octroyé est de 149 992 $ et le rapport final est attendu pour le 1er juillet 2017.