Utiliser la science du stress pour prévenir l'apparition du stress chronique et ses conséquences néfastes chez les adolescents et les intervenants des Centres jeunesse

 

Pierrich Plusquellec

Université de Sherbrooke

 

Domaine : éducation

Programme établissement de nouveaux professeurs-chercheurs

Concours 2012-2013

Le programme Déstresse et Progresse a été créé par le Centre d'Études sur le Stress Humain avec l'objectif de fournir aux enfants et adolescents de l'information scientifique sur ce qu'est le stress et comment le négocier au quotidien, et ainsi éviter qu'ils ne tombent dans le piège du stress chronique, porteur de nombreux troubles de santé physique et mentale. Ce programme a été expérimenté auprès de 507 enfants vivant la transition du primaire au secondaire, et les résultats préliminaires montrent que le programme permet de réduire de moitié le niveau de stress des enfants les plus stressés, et de 5 à 10 % leur niveau de dépression.

Le présent projet se propose donc d'expérimenter Déstresse et Progresse auprès d'une population d'enfants à risque de stress chronique, les enfants ayant vécu de l'adversité précoce et étant hébergés en institution. En outre, pour potentialiser les effets du programme, une intervention sera menée dans un deuxième temps à la fois avec les enfants et adolescents, mais aussi avec les intervenants qui s'en occupent. Les intervenants seront invités à suivre le programme Stress et Compagnie, le pendant pour les adultes du programme Déstresse et Progresse, et qui se trouve sur une plate-forme web. Ce programme de recherche utilise un devis pré-test et post-test à mesures répétées et groupe de comparaison non équivalent, et permettra de tester l'hypothèse qu'une intervention psychoéducative utilisant la science du stress permet de réduire non seulement le niveau de stress, mais aussi celui de dépression, a fortiori lorsqu'il intègre une dimension intervenant.