Une intervention collaborative ergothérapeute-enseignant pour soutenir l'apprentissage de l'écriture au premier cycle du primaire

 

Mélissa Coallier

Université de Sherbrooke

 

Action concertée : Programme de recherche sur la persévérance et la réussite scolaires  - Concours Juin 2013

Volet: Bourse doctorale

Partenaire : Ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport

L'habileté à écrire est considérée comme un ingrédient essentiel de la réussite scolaire (Feder, 2007). Toutefois, différentes études maintiennent que de 10 à 30% des élèves au 1er cycle du primaire éprouvent des difficultés dans l'apprentissage de l'écriture (Karlsdottir, 2002; Medwell, 2008) notamment en ce qui a trait à l'automatisation du geste graphomoteur, la lisibilité et la vitesse. En tenant compte de cette réalité, il est nécessaire que des interventions soient mises en place le plus tôt possible dans le parcours scolaire de ces élèves les plus fragiles en écriture. Malgré une volonté officielle d'intervenir de façon multidisciplinaire pour les cas d'élèves qui vivent des difficultés scolaires (MEQ, 1999; CSÉ, 1998; Beaumont, 2010), encore trop peu d'études ont été réalisées à ce jour. S'inscrivant dans deux axes prioritaires établis par les partenaires de l'action concertée (axe 3 et axe 5), ce projet vise à enrichir les pratiques qui s'inscrivent dans l'enseignement de l'écriture en classe en ciblant une intervention collaborative enseignant-ergothérapeute. Dans un premier temps, nous évaluerons l'efficacité d'une intervention multidisciplinaire visant le développement des habiletés d'écriture auprès de 200 élèves de 1re année provenant de deux régions du Québec (Estrie et Bas St-Laurent). Selon un devis quasi-expérimental pré-post avec groupe de comparaison, les enseignantes du groupe expérimental recevront une formation en lien avec un nouveau programme d'enseignement explicite en écriture qui sera suivie d'un accompagnement bi-mensuel de 4 mois. Les enseignantes du groupe témoin poursuivront l'enseignement habituellement dispensé en 1re année. Les habiletés d'écriture de l'ensemble des élèves seront mesurées avant et après l'intervention. Dans un deuxième temps, pour les élèves qui demeureront les plus fragiles en écriture en fin de 1re année, et ce, après l'intervention, nous explorerons l'effet d'une intervention individualisée en ergothérapie (en 2e année) visant à améliorer leurs habiletés graphomotrices. Un devis expérimental à sujet unique ABA à niveaux de base multiples sera utilisé pour mesurer l'efficacité de cette intervention personnalisée. Basée sur une approche multidisciplinaire et menée en partenariat avec deux deux chaires de recherche (Chaire de recherche sur l'apprentissage de la lecture et de l'écriture et celle sur la persévérance scolaire), cette étude contribuera à enrichir les connaissances et les pratiques enseignantes permettant de soutenir adéquatement les élèves dans leur cheminement scolaire et leur réussite scolaire (axe 3). Ce projet pourrait servir de référence pour le MELS et les écoles primaires afin de soutenir leur processus de décisions quant à la mise en œuvre de stratégies pédagogiques optimales au développement de l'écriture des élèves en début de scolarisation. Le projet permettra aussi de mieux comprendre le rôle de l'ergothérapeute à l'école, pour soutenir les enseignants dans l'accompagnement d'élèves, notamment ceux en difficulté. Finalement, ce projet contribuera à enrichir les connaissances liées à l'utilisation des TIC pour soutenir les pratiques pédagogiques des enseignants visant à favoriser la persévérance et la réussite scolaires des jeunes élèves. (axe 5).

Appel de propositions

Pour consulter l'appel de propositions, cliquez ici.

Durée de la bourse postdoctorale

La bourse doctorale est d'une durée maximale de 3 ans, le montant total octroyé est de 75 000$ et le dépôt de la thèse est attendu trois mois après la fin du programme..