Trajectoires de santé mentale dans le développement des comportements à risque de jeu et de consommation en adolescence

 

Emilie Fletcher

Université McGill

 

Action concertée :

Programme de bourses sur le jeu responsable

 

Volet: Bourse doctorale

Partenaire : Mise sur toi (MST)

 

Contexte : Les comportements de jeu et de consommation sont relativement communs en adolescence. Par contre, ces comportements ne sont pas sans conséquences, incluant l'éventuel développement de dépendances. Trois trajectoires de développement ont été proposées pour expliquer l'émergence de ces comportements en adolescence. La première trajectoire est celle des problèmes extériorisés par laquelle la délinquance et les comportements anti-sociaux prédisent les problèmes de jeu et de consommation à travers leurs associations avec l'impulsivité et la désinhibition. Similairement, la trajectoire des problèmes intériorisés influence le développement des comportements de jeu et de consommation à travers des problèmes émotionnels tels que la dépression. Enfin, une trajectoire combinée a également été proposée, selon laquelle les problèmes concomitants extériorisés et intériorises interagissent pour prédire un engagement futur dans certains comportements à risques.

Objectifs : Ce programme de recherche contribuera à l'identification des facteurs de risques menant au développement des comportements de jeu et de consommation. Cette recherche vise à 1) évaluer les rôles des trajectoires extériorisées, intériorisées, et combinées dans la prédiction de la participation au jeu et aux substances; 2) évaluer si ces trajectoires sont différentes pour ceux qui développent seulement des comportements de jeu, seulement des comportements de consommation, ou ces deux comportements; et 3) évaluer la présence des différences de sexe dans chacune des trajectoires.

Méthodologie : Les données d'une étude longitudinale sur des enfants présentant ou non des problèmes de conduites seront utilisées. Notre échantillon consiste de 744 enfants, comprenant 434 (44.7% filles) enfants avec des problèmes de conduites et 310 (49.7% filles) enfants sans problèmes de conduites. Les évaluations ont été effectuées sur une base annuelle et incluent des mesures de problèmes extériorisés, problèmes intériorisés, participation au jeu, et comportements de consommation. Cette recherche utilisera les données du début de l'étude (participants entre 6,3 et 9,9 ans) jusqu'au temps 8 (participants entre 13,3 et 16,9 ans). Des analyses de trajectoire de groupes seront menées pour identifier des classes latentes de gens qui suivent des trajectoires de santé mentale similaires. Ces classes latentes seront ensuite utilisées pour prédire des comportements de jeu et de consommation (seuls ou en comorbidités). Nous examinerons aussi l'invariance de ces associations par le sexe.

Retombées : De façon théorique, cette recherche va spécifier les similitudes et/ou différences qui existent entre les comportements de jeu et de consommation. De plus, cette recherche mènera à l'identification des périodes de développement durant lesquelles des changements dans les problèmes extériorisés et intériorisés rendent plus susceptibles le développement de futurs comportements à risques, comprenant le jeu et la consommation. Cliniquement, notre programme aidera à élucider les rôles que les problèmes extériorisés et intériorisés ont dans le développement des comportements de jeu et de substances. La clarification de ces rôles aidera à déterminer quelles interventions sont les plus appropriées, et si certains symptômes devraient être ciblés individuellement ou en même temps.

Appel de propositions

Pour consulter l'appel de propositions, cliquez ici.

Durée du projet, montant octroyé et date de dépôt du rapport final

Le projet est d'une durée maximal de 12 sessions, le montant octroyé est de 26 000 par an $ et le rapport final est attendu 3 mois après le dernier versement au financement.