S'installer : Comprendre les enjeux du parcours et de l'intégration des demandeurs d'asile au Québec

 

Jill Hanley

Université McGill

 

Action concertée : Parcours migratoire et d'intégration des demandeurs d'asile

 

Volet: Projet de recherche

Partenaire : Ministère de l'Immigration, de la diversité et de l'Inclusion (MIDI)

Depuis l'entrée en vigueur de l'Accord sur les tiers pays sûrs en 2004, des individus traversent la frontière canado-américaine de façon irrégulière et demandent le statut de réfugié. Toutefois, le nombre a augmenté en flèche depuis la fin 2016. Ainsi, si le phénomène d'arrivées irrégulières n'est pas nouveau, l'arrivée soutenue d'un nombre aussi important est inédite. À ce jour, il n'y a eu aucune étude systématique de cette population. Afin de cerner leur spécificité, il est important de les comparer avec les autres demandeurs d'asile arrivés pendant la même période. Sur le plan juridique il n'y a aucune distinction entre les deux groupes; ils ont les mêmes droits et franchissent les mêmes étapes, tant pour la détermination du statut de réfugié que pour l'installation. On ignore cependant s'il y a des différences entre les deux groupes au niveau du parcours d'installation,  quels en sont les déterminants et si des mesures spécifiques d'accueil sont nécessaires.

Cette étude vise à répondre aux questions suivantes concernant les personnes ayant fait une demande d'asile au Québec entre janvier 2017 et décembre 2018 : 

1. Quels sont les facteurs associés à l'intention de demeurer au Québec ou de quitter pour une autre province? Quels facteurs sont associés au choix du lieu d'installation au Québec (quartier, ville ou région)?

2. Quelles sont les principales caractéristiques et le parcours d'installation au Québec de cette population, notamment leur insertion en emploi? Quels facteurs conditionnent leur parcours?

3. Quels sont les principaux besoins exprimés par cette population et les services et réseaux de soutien auxquels ils ont recours? Comment pourrait-on améliorer l'adéquation entre l'offre de services et les besoins?

4. Est-ce qu'il y a des différences entre les demandeurs d'asile qui avaient franchi la frontière canado-américaine entre les points d'entrée officiels (de manière ‘irrégulière') et les autres demandeurs d'asile?

Le projet comportera cinq volets :

1. Suivi de l'évolution des politiques et pratiques liées aux demandeurs d'asile.

2. Analyse des caractéristiques sociodémographiques de la population, basée sur les données de l'IRCC.

3. Questionnaires structurés auprès d'un échantillon de 366 demandeurs d'asile, sélectionnés afin de refléter la diversité de la population. Le questionnaire touchera les thèmes de trajectoires migratoires, emploi, logement, réseaux sociaux, etc.

4. Entrevues semi-dirigées avec 40 demandeurs d'asile (30 à Montréal, 10 en région) afin d'explorer en profondeur leur expérience d'installation au Québec.

5. Groupes de discussion avec des intervenants des principaux organismes gouvernementaux et non-gouvernementaux impliqués dans l'installation des demandeurs d'asile à Montréal et en région, afin de mieux comprendre leur rôle, identifier les principaux défis qu'ils affrontent et explorer les moyens pour améliorer l'offre de services.

Sur la base de nos résultats, et suite à un processus consultatif, nous ferons des recommandations sur les moyens d'améliorer l'accueil et l'intégration des demandeurs d'asile, face à la situation en évolution de demandeurs d'asile traversant la frontière de manière irrégulière. Ce processus visera non seulement à recueillir des informations et à connaître les opinions des principaux acteurs du milieu, mais aussi à encourager le dialogue et la collaboration.
 

COCHERCHEURS

NOM

PRÉNOM

ÉTABLISSEMENT

DÉPARTEMENT

STATUT EN RECHERCHE

Chammas

Grace

Département de travail social

Université du Québec en Outaouais [UQO]

Chercheur universitaire

Cloos

Patrick

École de travail social

Université de Montréal

Chercheur universitaire

Dejean

Frédéric

Sciences des religions

Université du Québec à Montréal [UQAM]

Chercheur universitaire

Grey

Colin

Sciences juridiques

Université du Québec à Montréal [UQAM]

Chercheur universitaire

Ives

Nicole

School of social work

Université McGill

Chercheur universitaire

Lafortune

Gina

Éducation et formation spécialisée

Université du Québec à Montréal [UQAM]

Chercheur universitaire

Leloup

Xavier

Urbanisation, culture et société

Institut national de la recherche scientifique [INRS]

Chercheur universitaire

Lenoir

Annick

École de travail social

Université de Sherbrooke

Chercheur universitaire

MERRY

Lisa

Sciences infirmières

Université de Montréal

Chercheur universitaire

Papazian-Zohrabian

Garine

Psychopédagogie et andragogie

Université de Montréal

Chercheur universitaire

Rose

Damaris

Urbanisation, culture et société

Institut national de la recherche scientifique [INRS]

Chercheur universitaire

Rousseau

Cécile

Psychiatrie

Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill

Chercheur universitaire

 

COLLABORATEURS

NOM, PRÉNOM

ÉTABLISSEMENT

Gagnon, Mélanie M.

CIUSSS du Centre-Ouest-de-l'Île-de-Montréal

Hynie, Michaela

York University

 

Appel de propositions
Pour consulter l'appel de propositions, cliquez ici.

Durée du projet, montant octroyé et date de dépôt du rapport final

Le projet est d'une durée de 2 ans, le montant total octroyé est de 149 606$ et le rapport final est attendu pour le 15 mars 2021.