Rémunération des immigrants : politiques salariales des employeurs et l'influence des réseaux de voisinage

 

Damas De Matos, Ana Sofia

Université Laval

 

Domaine : économie, emploi et marchés

Programme soutien à la recherche pour la relève professorale

Concours 2017-2018

Le Canada est un pays d'immigration : un résident sur cinq est né à l'étranger et le pays accueille maintenant plus de 250 000 nouveaux résidents permanents par année. Malgré une politique d'immigration qui sélectionne des immigrants hautement qualifiés, les nouveaux arrivants ont des taux d'emploi et des revenus moindres que les travailleurs nés au Canada. L'emploi et le revenu disponible étant des éléments clés dans l'intégration des immigrants, la compréhension du déficit systémique de leur rémunération est importante pour informer des politiques d'immigration et d'insertion à l'emploi appropriées au Canada et au Québec. Une des raisons pour lesquelles les salaires des immigrants sont inférieurs aux salaires des autres Canadiens est le fait qu'ils travaillent en moyenne dans des entreprises qui ont des politiques salariales moins généreuses.

Ainsi, l'objectif principal de ce projet est de déterminer le rôle des politiques de rémunération des entreprises sur les trajectoires de carrière des immigrants. Pour cela, nous utiliserons un vaste ensemble de données colligées par Statistiques Canada portant sur les salaires des immigrants, les salaires de leurs compatriotes canadiens dans les mêmes entreprises et les réseaux des immigrants en fonction de leur lieu de résidence géographique. Nous évaluerons si avec l'accumulation d'expérience sur le marché de travail, les immigrants ont accès à des emplois dans des entreprises qui rémunèrent davantage ou s'ils sont confinés à des emplois moins bien rémunérés. Puis, nous évaluerons si les réseaux de voisinage ont une influence dans l'accès à des entreprises avec de meilleurs ou plus faibles politiques de rémunération. Enfin, nous étudierons les différences de salaire entre immigrants et Canadiens au sein des mêmes entreprises.