Optimiser la collaboration des services de garde éducatifs, des organismes communautaires et des associations citoyennes, sportives ou de loisirs pour mieux répondre aux besoins des enfants de moins de 5 ans avec retard de développement

 

Emmanuelle Careau

Université Laval

 

Domaine : personnes, communautés et vie sociale

Programme établissement de nouveaux professeurs-chercheurs

Concours 2014-2015

Optimiser l'action intersectorielle pour mieux répondre aux besoins des enfants de moins de cinq ans ayant un retard de développement constitue une priorité au Québec et au Canada. Pour ce faire, l'engagement collectif de tous les acteurs impliqués auprès des enfants et de leur famille est essentiel. Or, peu d'études se sont  intéressées spécifiquement aux partenaires des services de garde éducatifs, des organismes communautaires ou des associations citoyennes, sportives ou de loisirs, malgré plusieurs constats problématiques en matière de collaboration intersectorielle.

Ce projet vise donc à explorer de quelle façon les pratiques de collaboration impliquant ces acteurs peuvent être optimisées afin de mieux répondre aux besoins des enfants de moins de 5 ans avec retard de développement et leur famille. Les objectifs sont : 1) décrire la façon dont ces acteurs interagissent entre eux, ainsi qu'avec les familles et les intervenants du réseau santé et des services sociaux; 2) identifier les forces et les opportunités d'amélioration de ces pratiques; et 3) étudier la faisabilité de diverses stratégies d'optimisation. Un devis exploratoire qualitatif, alliant différentes méthodes de collecte de données (recension exploratoire, entrevues, groupes de discussion focalisés, forum communautaire), sera réalisé. Ce projet amènera des retombées concrètes pour favoriser le développement et la participation sociale des tout-petits, en plus de contribuer à la valorisation du rôle des acteurs ciblés et à l'avancement des connaissances quant à l'optimisation des pratiques de collaboration.