Naissance de la critique architecturale en France (1785-1815)

 

Contandriopoulos, Christina

Université du Québec à Montréal

 

Domaine : arts, littérature et société

Programme soutien à la recherche pour la relève professorale

Concours 2017-2018

Mon projet examine la genèse de la critique architecturale en France en lien avec les transformations radicales de la culture de l'imprimé entre 1785 et 1815. Cette période est, paradoxalement, aussi mal connue que fondamentale dans l'histoire et la structuration du discours critique en architecture. Je me concentrerai en particulier sur les travaux de trois critiques d'architecture influents : Léon Dufourny (1754-1818), Athanase Destournelles (1766-1807) et Jacques-Antoine Dulaure (1755-1835). L'émergence de la critique architecturale, comme discours spécifique, prend forme dans un contexte de puissante revendication sociale. En quelques années, l'architecture qui était jusqu'alors réservée à l'élite au pouvoir devient un sujet d'intérêt public médiatisé dans la presse populaire.

Les journalistes changent radicalement le ton et les propos du discours en introduisant des arguments politiques, économiques, sociaux et environnementaux qui correspondent à l'intérêt commun. L'objectif de mes recherches vise à comprendre le rôle mobilisateur de la critique surtout quand elle porte sur des projets d'envergure publique, comme le mur des Fermiers Généraux ou les concours publics d'architecture organisés par Napoléon 1er.

Au niveau de la méthodologie, mes recherches s'inscrivent dans le cadre des travaux récents sur la culture médiatique au 18e siècle, en particulier les méthodes de l'archéologie des médias. J'aimerais mettre en évidence l'importance de la critique d'architecture et ses fonctions sociales.