Mobilité et inégalités : le rôle des changements économiques et sociaux et des politiques publiques

 

Guy Lacroix

Université Laval

 

Action concertée : Pauvreté et exlusion sociale - Phase 3

Volet : Projet de recherche

Partenaire : Ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Ministère de la Santé et des Services sociaux, Ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport et la  Société d'habitation du Québec

Ce projet de recherche propose d'analyser et de quantifier la mobilité socio-économique au Québec et au Canada. Cette mobilité sera contrastée dans l'espace et dans le temps, et l'impact de mesures potentielles pour l'améliorer sera analysé, à l'aide de techniques statistiques de pointe qui permettent de tenir compte d'une grande variété de situations individuelles. La recherche se fera dans une perspective multidimensionnelle et reconnaîtra explicitement que la pauvreté et l'exclusion sont des phénomènes complexes qui dépassent la stricte dimension monétaire, spécialement dans un cadre dynamique. Comme la pauvreté se manifeste de manière distincte selon l'âge, le sexe ou le lieu de résidence des personnes, la recherche intégrera ces dimensions de manière explicite.
Le projet a cinq objectifs spécifiques, chacun consistant à répondre à l'une des cinq questions en lien direct avec l'appel de propositions:
1)    Quel est l'état actuel de l'« ascenseur social » au Québec?
2)    Comment la performance de cet « ascenseur social » se compare-t-elle à travers le temps?
3)    Comment la situation du Québec se compare-t-elle à celle des autres provinces, des États-Unis et des pays européens?
4)    Qu'est-ce que la situation actuelle laisse présager pour l'avenir?
5)    Quelles mesures actuelles ou nouvelles favorisent (ou pourraient favoriser) une plus grande mobilité économique et sociale?
Afin d'atteindre ces objectifs, le projet utilisera un éventail de méthodes statistiques appliquées à des données d'enquêtes existantes. Il s'appuiera également sur les travaux de l'équipe ayant mené au développement de modèles comportementaux et de microsimulation.
L'atteinte de ces objectifs produira des pistes d'action pour tous les organismes, tant gouvernementaux que non-gouvernementaux, interpelés par les inégalités socio-économiques et la mobilité économique et sociale. Les partenaires (dont le ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et le ministère de l'Éducation, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche) pourront contribuer directement à l'analyse des scénarios et s'approprier en détails les résultats du projet. L'équipe intersectorielle regroupe toute l'expertise pour la réalisation de ce projet. Elle rassemble des chercheurs d'une grande compétence dans l'étude de la pauvreté et de l'exclusion sociale, dans l'étude des processus dynamiques de conditions de vie et de caractéristiques socio-démographiques, dans la comparaison internationale des répartitions et de l'évolution des niveaux de vie, ainsi que dans l'analyse de l'impact des politiques publiques sur la pauvreté et l'inégalité.

Appel de propositions

Pour consulter l'appel de propositions, cliquez ici.

Co-chercheurs

Luc Bissonnette, Université Laval
Bernard Fortin, Université Laval
Simon Langlois, Université Laval
Pierre-Carl Michaud, Université du Québec à Montréal

Durée du projet, montant octroyé et date de dépôt du rapport final

Le projet est d'une durée de 3 ans. Le montant total octroyé est de 150 000 $. Le rapport final est attendu pour le 1er octobre 2018.