Mobilisation des savoirs et des compétences en grammaire et en didactique de la grammaire vers les pratiques d'enseignement de l'écriture chez les étudiants en enseignement du français

 

Isabelle Gauvin

Université du Québec à Montréal

 

Action concertée : Programme de recherche sur l'écriture - Lancement : mai 2011

Volet: Projet de recherche

Partenaire : Ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport

Les savoirs de la recherche nous informent peu sur la manière dont les enseignants réutilisent leurs connaissances en grammaire et en didactique de la grammaire dans la pratique enseignante : seulement quelques rares travaux ont mis en lumière les obstacles que rencontrent les enseignants (en formation, débutants ou chevronnés) dans l'utilisation de ces connaissances. Par ailleurs, notre savoir d'expérience indique que l'enseignement de la grammaire semble encore décontextualisé des situations d'écriture dans lesquelles il devrait pourtant s'inscrire.

Notre recherche documentera donc l'utilisation des savoirs grammaticaux et didactiques de futurs enseignants de français du secondaire en contexte d'enseignement de la grammaire et de l'écriture. Plus précisément, elle vise à (1) identifier les savoirs théoriques et les savoirs d'expérience en grammaire et en didactique de la grammaire qui coexistent dans leurs pratiques d'enseignement/apprentissage (E/A) de la grammaire, (2) dégager les liens entre ces savoirs et leur rapport à la grammaire, à l'écriture et à la didactique de la grammaire et de l'écriture, (3) explorer en quoi certains savoirs théoriques et d'expérience et certains rapports à la grammaire, à l'écriture et à la didactique de la grammaire et de l'écriture peuvent avoir une influence sur la production des écrits des élèves. Ces descriptions, couplées aux savoirs d'experts (c.-à-d. cochercheurs et collaborateurs), nous conduiront à (4) proposer un référentiel de savoirs et de compétences en grammaire et en didactique de la grammaire et de l'écriture à développer au cours de la formation initiale.

Pour atteindre ces objectifs, le principal outil de collecte de données consiste en la production de films de classe lors de leçons de grammaire et d'écriture, leçons planifiées et données par des étudiants stagiaires des deux universités partenaires (UQAM et Université de Montréal). L'ensemble des données recueillies (films de classe, mais également questionnaire, entretiens, courtes productions écrites, etc.) sera analysé selon une démarche inductive et déductive de traitement des données.

Notre recherche, en plus de produire des connaissances essentielles pour les domaines de la didactique du français et de la formation pratique, devrait principalement contribuer à préciser les attentes pour la formation à l'enseignement du français écrit, à favoriser la prise de décision pour les programmes de formation en enseignement du français au secondaire et à les améliorer.

Enfin, nous soutenons que l'amélioration des compétences en français écrit des élèves du secondaire, priorité au coeur de l'action concertée, doit nécessairement reposer, plus en amont, sur l'amélioration de la formation des enseignants. En documentant l'utilisation des savoirs d'enseignants de français en formation et en élaborant un référentiel de savoirs et de compétences, nous souhaitons établir les bases d'une réflexion sur « la formation à l'enseignement du français écrit », ce qui rejoint parfaitement l'axe 6 de l'appel de proposition. 

Appel de propositions

Pour consulter l'appel de propositions, cliquez ici.

Co-chercheurs

Marie-Claude Boivin, Université de Montréal
Pascale Lefrançois, Université de Montréal
Michel Lepage, Université de Montréal
Chantal Ouellet, Université du Québec à Montréal
Reine Pinsonneault, Université du Québec à Montréal
Mireille Tremblay, Université de Montréal
 

Membres collaborateurs

Geneviève Beaulne, Commission scolaire des Trois-Lacs
Annie De Noury, Commission scolaire des Patriotes
Pierre Groulx, Université du Québec à Montréal
Anik Landry, Université du Québec à Montréal
Annie St-Pierre, Commission scolaire des Hautes-Rivières
 

Durée du projet et date de dépôt du rapport final

Le projet est d'une durée de 3 ans et le rapport final est attendu pour le 30 juin 2015