Les gestes : une nouvelle génération des instruments de musique numérique pour le contrôle de la synthèse et le traitement de la musique en performance par les musiciens et les danseurs

 

Sean Ferguson

Université McGill

 

Domaine : création artistique et littéraire

Programme appui à la recherche-création

Concours 2010-2011

L'objectif du programme de recherche-création « Les gestes : une nouvelle génération des instruments de musique numérique pour le contrôle de la synthèse et le traitement de la musique en performance par les musiciens et les danseurs » est de développer de nouvelles ressources créatives qui permettront aux compositeurs, chorégraphes, instrumentistes et danseurs de renouveler et d'étendre leur pratique artistique grâce au mariage des technologies numérique et des performances live. Pendant la durée du projet, l'équipe de recherche va développer un ensemble de logiciels et d'outils matériels dédiés à ces problématiques. Ce projet de recherche-création mettra en valeur les activités des différents participants, chercheurs et artistes, en proposant des solutions intégrées englobant les besoins de création et d'interprétation de ces travaux orientés vers les technologies numériques. Nous espérons trouver des solutions globales qui permettront aux artistes qui ont peu d'expérience en informatique d'utiliser pleinement ces ressources.

Ce projet permettra également de confronter les derniers développements de la recherche en contrôle gestuel, traitement de signal et synthèse sonore à une utilisation pratique de ces technologies. La mise en œuvre de ce projet comprendra des ateliers ouverts aux membres des milieux d'artistes professionnels et de chercheurs. Il y aura aussi une présentation artistique pour le public lors de la dernière année. Les étudiants qui participent à ces ateliers comme interprètes ou compositeurs vont profiter de la chance de présenter leur travail dans un environnement ouvert avec des membres des milieux professionnels de la danse et de la musique. La participation de l'Agora de la danse dans la présentation des ateliers va aider à leur visibilité.

Le projet se base sur un projet antérieur, « L'Orchestre Numérique », où on a développé de nouveaux instruments de musique numérique. Le Projet Gestes s'appuie sur ce travail, mais il le dépasse avec l'ajout de la rétroaction vibrotactile, la synthèse intégrée et de nouvelles formes, entre autres. Il intégrera aussi les mouvements de la danse et sera fait en collaboration avec le milieu de danse professionnel.

Les membres de l'équipe de recherche ont déjà collaboré avec succès dans des projets de recherche-création et des projets artistiques. Sean Ferguson est compositeur et directeur du Centre Interdisciplinaire de Recherche en musique, médias et technologies. Il a collaboré avec Marcelo Wanderley dans le projet « L'Orchestre Numérique », qui a reçu de l'attention internationale. Isabelle Van Grimde est une chorégraphe avec une carrière internationale très active. Elle a collaboré avec Sean Ferguson en 2000 dans un projet artistique de l'Ensemble contemporain de Montréal, « Unions Libres ». Les trois membres ont déjà participé à un projet pilote pour le Projet Gestes en 2008, avec l'Agora de la danse, où ils ont utilisé le contrôle gestuel de la spatialisation par un danseur et une interprète dans l'œuvre « Duo pour un violoncelle et un danseur ».