Le festival musical La Notte della Taranta au Sud de l'Italie : les raisons d'un succès de public

 

Flavia Gervasi

Université de Montréal

 

Domaine : arts et littérature

Programme établissement de nouveaux professeurs-chercheurs

Concours 2015-2016

Les festivals de musiques du monde font aujourd'hui l'objet de multiples débats dans le domaine de l'ethnomusicologie et de l'anthropologie, mais plus rares sont encore les études sur les festivals de musiques du monde investigués comme des opérations de politique territoriale et culturelle. Ce projet de recherche vise à enrichir la réflexion sur le sujet à partir d'une étude de cas portant sur un festival appelé La notte della Taranta. Créé en 1998 dans le Salento (au sud de l'Italie), La notte della Taranta est consacré à la mise en valeur des musiques de tradition orale appartenant au monde agricole de la région. Ce festival représente donc un cas exemplaire de mise en œuvre et de succès d'un projet politique de promotion d'un territoire par ses ressources musicales. Mais à l'aide de quelles stratégies les politiciens locaux et les organisateurs du festival renouvellent-ils constamment l'intérêt pour cet événement?

La production de discours sera ainsi au cœur de la recherche. Celle des politiciens et des organisateurs tient une place de choix dans l'impact que le fait musical a sur le public. Ce dernier fera l'objet d'une recherche à la fois qualitative et quantitative. Il semble, d'ailleurs, novateur de procéder à une analyse de la relation entre politique et performance musicale qui convoque le spectateur/auditeur, non seulement comme indice d'un succès, mais aussi comme sujet intégré aux enjeux locaux qui se réalisent par un festival de musique.