Le développement de l'écriture aux 2e et 3 cycle du primaire : interventions développementales et différenciation pédagogique

 

Pauline Sirois

Université Laval

 

Action concertée : Programme de recherche sur l'écriture - Lancement : mai 2011

Volet: Projet de recherche-action

Partenaire : Ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport

Le développement de l'écriture implique, parallèlement à l'élaboration des représentations et des règles orthographiques, une prise en compte exigeante des éléments fondant l'organisation et la cohérence du discours. Or, la prise en compte de ces éléments, simultanément à la gestion des contraintes reliées au code orthographique, n'est pas aisée chez les jeunes scripteurs. Les élèves doivent être soutenus dans un cadre pédagogique réflexif, le développement de la cohérence textuelle et de l'orthographe ne pouvant être réduit à un enchaînement de règles ou à une application de stratégies cognitives ou métacognitives enseignées une à une. Le soutien doit ainsi être constamment ajusté au développement et aux représentations de chacun des enfants. Il y a là un réel défi pour l'enseignant, notamment en contexte de classe ordinaire, qui regroupe des élèves rencontrant des difficultés en écriture et des élèves cheminant plus aisément. En lien avec les priorités 3.1 et 4.1 de l'appel de propositions, deux questions émergent: Quelles pratiques pédagogiques permettent de situer le niveau de développement des élèves en écriture afin d'offrir un soutien différentié et constamment ajusté aux représentations et aux besoins de chacun au regard des différentes composantes d'une production écrite? Comment peut-on déployer ces pratiques dans le quotidien de la classe ordinaire, et ce, à la fois auprès des élèves rencontrant des difficultés en écriture et des élèves cheminant plus aisément? Ces questions guident notre recherche. L'objectif général de cette recherche-action est ainsi d'expérimenter, en classe ordinaire, des pratiques pédagogiques développementales qui s'appuient sur les besoins, les représentations et la créativité des enfants, qu'ils soient considérés en difficulté ou non en difficulté, et qui permettent un soutien différencié en écriture auprès de chacun, tant au niveau de l'organisation et de la cohérence du texte qu'au niveau du code. a recherche s'étendra sur trois années scolaires. Les enfants commenceront leur 3e année au début de l'étude et seront suivis jusqu'en fin 5e année. Un groupe expérimental (n=75) et un groupe témoin (n=75) seront constitués. À partir de l'analyse des productions des élèves et des pratiques de médiation pédagogique vécues en classe, les enseignants et l'orthopédagogue seront guidés dans la lecture des conduites cognitives des enfants et dans la mise en œuvre d'activités pédagogiques développementales favorisant une intervention différenciée. Ils auront un rôle de lecteur et de guide et permettront la prise de risques, l'expression et la créativité, tout en assurant un soutien prenant en compte les différentes composantes d'une production écrite. Des mesures seront recueillies à différents moments de la recherche. L'analyse de textes produits à différents temps de l'étude et d'entrevues réalisées auprès des intervenants et des élèves permettront de vérifier la progression des élèves et de cerner les adaptations nécessitées pour le déploiement, en classe ordinaire, d'activités en écriture s'inscrivant dans une perspective développementale. Ce projet de recherche, qui s'inscrit dans un souci de collaboration et de partage de connaissances entre les milieux de pratique et le milieu universitaire, rejoint ainsi les besoins de soutien des élèves et de formation continue des enseignants.

Appel de propositions

Pour consulter l'appel de propositions, cliquez ici.

Co-chercheurs

Émélie Morin, Commission scolaire de La Capitale
Philippe Tremblay, Université Laval
Andrée Boisclair, Université Laval

Membre collaborateur

Hélène Makdissi, Université Laval

Durée du projet et date de dépôt du rapport final

Le projet est d'une durée de 3 ans et le rapport final est attendu pour le 30 juin 2015