Le comportement électoral dans un contexte de désalignement politique. L'impact de l'identité partisane sur le vote de proximité et sur l'imputabilité

 

Ruth Dassonneville

Université de Montréal

 

Domaine : gouvernance

Programme soutien à la recherche pour la relève professorale

Concours 2016-2017

Au sein des démocraties avancées, les politologues observent une érosion d'attachements durables à un parti politique. Ce désalignement politique remet en question les fondements des démocraties représentatives, puisque les partis se trouvent au cœur-même de la démocratie. Alors qu'une importante littérature a décrit les caractéristiques et les causes de ce processus, il manque encore une analyse méthodique des conséquences de cet effritement des liens entre citoyens et partis politiques. Ce projet de recherche se donne pour objectif de combler cette absence.

Au sein de la littérature scientifique, deux positions dominantes s'affrontent sur la manière dont le désalignement partisan influence le vote : d'une part, certains chercheurs affirment que sans les orientations que confère l'identité partisane, les choix électoraux perdent de leur substance et ne reflètent plus les intérêts et les préférences des électeurs. Mais d'autres auteurs ont affirmé que ce désalignement implique que les électeurs sont finalement « libres » de choisir le parti qui pourra représenter au mieux leurs intérêts, ce qui aurait ainsi pour effet de renforcer la représentation démocratique. Dans ce projet de recherche, l'hypothèse selon laquelle le désalignement partisan renforce la représentation sera testée.

Ce projet de recherche offre un panorama complet des conséquences du désalignement partisan sur les processus du choix électoral. Pour ce faire, une comparaison entre des comportements des partisans et des non partisans sera utilisée comme approche de base par le biais d'analyses quantitatives de données issues d'enquêtes effectuées auprès d'électeurs. De surcroît, des expériences seront réalisées afin de mettre au jour les mécanismes causaux qui expliquent comment l'identification partisane affecte le vote.