La souffrance enseignante au Québec : vers une meilleure compréhension du phénomène à l'aide des apports de la sociologie critique de l'École de Francfort

 

Robichaud, Arianne

Université du Québec à Montréal

 

Domaine : éducation, savoirs et compétences

Programme soutien à la recherche pour la relève professorale

Concours 2017-2018

Ce projet vise à mieux comprendre les rapports entre la rationalisation du système éducatif québécois depuis les années 1980 et la souffrance vécue par les enseignants des ordres primaire et secondaire au quotidien dans l'exercice de leurs fonctions. Son principal objectif est de voir en quoi certains modes de régulation de l'État en éducation (imputabilité, obligation de résultats, contrats de performance, etc.) ont pu contribuer au phénomène de la souffrance enseignante qui préoccupe de plus en plus de chercheurs depuis une quinzaine d'années. En élaborant un cadre théorique inspiré des principaux penseurs de l'École de Francfort (Horkheimer, Adorno, Habermas et Honneth), dont les assises sont spécifiquement fondées sur une articulation entre les structures étatico-politiques de la société et le vécu quotidien et personnel des acteurs sociaux, ce projet cherche donc à lier une analyse globale des transformations du système éducatif québécois au phénomène situé de la souffrance enseignante.

Appuyée sur ces orientations théoriques, la démarche méthodologique utilisée consiste notamment en un processus empirique d'entrevues et de questionnaires auprès de 25 enseignants, suivi d'une réévaluation de notre cadre théorique par le contenu de ces entretiens. Au final, ce projet vise à proposer une étude qui contribuerait de façon innovante à la recherche sur ce phénomène encore peu étudié au Québec, et mènera à la publication de trois articles scientifiques (un théorique et deux à contenus empiriques), à la tenue de 4 communications locales (colloques et congrès annuels du CRIFPE et de l'ACFAS, Montréal), 2 au Canada (congrès 2018 de l'Association Internationale de Sociologie, Toronto) et 2 à l'international (2019 Fall Global Conference in Education, Los Angeles, É.-U.).