La création de valeur : l'étude des entreprises manufacturières qui offrent des services fortement ou faiblement liés à leurs produits

 

Julie Paquette

HEC Montréal

 

Domaine : gestion des organisations

Programme établissement de nouveaux professeurs-chercheurs

Concours 2012-2013

Le phénomène de servitisation peut être décrit comme la tendance des entreprises manufacturières à offrir des services fortement ou faiblement liés à leurs produits. Cette recherche examinera quels sont les choix critiques de conception et d'implantation des stratégies et des systèmes de servitisation qui permettent la création de valeur pour les clients et l'entreprise manufacturière. Pour mieux comprendre ce phénomène, il est important de bien saisir les interactions entre quatre principaux concepts à la base d'un cadre conceptuel proposé par Paquette et Menor (2011), soit 1) les opportunités de valeur présentes dans le marché découlant de l'offre de services; 2) les stratégies des entreprises qui désirent saisir ces opportunités; 3) les systèmes opérationnels et les capacités organisationnelles qui sous-tendent ces stratégies, et 4) la création de valeur qui en résulte.

Une approche multi-méthodes sera utilisée pour raffiner et vérifier un cadre conceptuel expliquant le phénomène de servitisation, ce qui est novateur par rapport aux études qualitatives exploratoires effectuées jusqu'à maintenant. La théorie sera d'abord raffinée en utilisant des groupes de discussion, puis une enquête par questionnaire permettra de vérifier les hypothèses quant à l'interrelation des quatre concepts à la base du cadre conceptuel. Cette étude sera la première à considérer simultanément la perspective des clients, « voice of the customer », et celle du manufacturier, « voice of the provider ». Elle permettra d'aider les gestionnaires à choisir la stratégie de servitisation la mieux adaptée à leur contexte.