L'observation par l'enseignante des interactions sociales entre les enfants pendant le jeu symbolique : effets sur l'émergence de l'écrit des enfants de maternelle 4 ans à temps plein en milieu défavorisé

 

Roxanne Drainville

Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue

 

Action concertée : Programme de recherche sur l'écriture et la lecture

Volet : Bourse doctorale

Partenaire : Ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur

L'implantation récente des maternelles 4 ans à temps plein en milieu défavorisé (TPMD) au Québec entraine de nouveaux besoins de connaissances, notamment en ce qui concerne la spécificité des interventions de l'adulte qui soutient et accompagne l'enfant de 4 et 5 ans pour lui permettre de développer son plein potentiel au regard de la lecture et l'écriture. Dans la perspective où l'éducation préscolaire vise le développement global de l'enfant, les premiers apprentissages de l'écrit se veulent un éveil dans lequel l'enfant est sensibilisé à l'utilité et à l'intérêt de la communication écrite. Le jeu symbolique (jeu de faire semblant) étant le moyen privilégié par l'enfant d'âge préscolaire pour s'approprier la réalité, il s'avère pertinent de situer l'apprentissage de l'écrit dans cette activité. En effet, les interactions entre les enfants pendant le jeu les amènent à se partager spontanément leurs connaissances relatives aux fonctions de l'écrit, aux conventions d'écriture et à leur compréhension de l'écrit. Pour soutenir les enfants dans leur développement de la communication écrite et pour cibler les interventions pédagogiques requises, les enseignantes de maternelle 4 ans TPMD sont tenues d'observer le cheminement des élèves. Toutefois, il semble que les outils d'observation actuellement utilisés soient insatisfaisants et insuffisants selon certaines de ces enseignantes. Une question se pose donc : Comment l'observation des interactions sociales entre les enfants pendant le jeu symbolique permet à l'enseignante de cibler les interventions qui favorisent l'émergence de l'écrit des élèves de maternelle 4 ans TPMD? Cette recherche a pour principal objectif de vérifier comment l'observation des interactions sociales entre   es enfants pendant le jeu symbolique permet à l'enseignante de cibler les interventions qui favorisent l'émergence de l'écrit des élèves de maternelle 4 ans à temps plein en milieu défavorisé. Elle étudiera également les effets de cette observation sur l'émergence de l'écrit des enfants. Pour ce faire, un devis mixte séquentiel sera mis en place. En tout, six classes de maternelle 4 ans TPMD seront recrutées dans trois commissions scolaires pour constituer un groupe de contrôle et un groupe expérimental. La phase quantitative, de nature quasi expérimentale, consiste en la mise à l'essai d'un dispositif d'observation des interactions sociales entre les enfants pendant le jeu symbolique. Avant et après la mise à l'essai du dispositif, nous mesurerons l'émergence de l'écrit des enfants des deux groupes afin de vérifier ses effets, et ce, en fonction de certaines dimensions sociodémographiques (sexe, langue maternelle et région). La phase qualitative se déroulera pendant la mise à l'essai du dispositif. Des données seront collectées auprès des enseignantes au moyen d'un journal de bord et d'entrevues semi-dirigées. Les résultats de cette recherche offriront aux enseignantes du préscolaire des pistes d'intervention novatrices pour soutenir l'émergence de l'écrit. De plus, le dispositif d'observation élaboré dans ce projet pourra être réinvesti dans le milieu scolaire comme un modèle d'appréciation de l'émergence de l'écrit alternatif à l'évaluation faite avec des tests. Enfin, cette étude proposera au ministère de l'Éducation et de l'Enseignement Supérieur des arguments pour maintenir le choix de l'approche développementale à l'éducation préscolaire et pour accorder au jeu une place de choix dans les programmes destinés aux enfants de 4 ans, et ce, en lien avec l'émergence de l'écrit.

Appel de propositions
Pour consulter l'appel de propositions, cliquez ici.

Durée du projet, montant octroyé et date de dépôt du rapport final

La bourse est d'une durée de 3 ans, le montant total octroyé est de 75 000$ et le rapport final est attendu pour le 30 septembre 2020.