L'intégration linguistique, scolaire et sociale des élèves d'accueil au secondaire : expériences et représentations dans le contexte de participation à un programme d'activités interculturelles

 

Valérie Amireault

Université du Québec à Montréal

 

Domaine : langues et langage

Programme établissement de nouveaux professeurs-chercheurs

Concours 2015-2016

La diversité linguistique et culturelle de la population québécoise se reflète dans le réseau scolaire, dont le portrait se modifie au fil de l'arrivée des élèves immigrants (Armand, 2011). Afin de faciliter l'intégration de ces élèves, divers services d'accueil et d'intégration sont offerts, notamment par le biais des classes d'accueil. Cette  recherche a pour objectif général de mieux comprendre l'intégration linguistique, scolaire et sociale des élèves d'accueil au secondaire, telle que vécue par ces élèves et par ceux du régulier, dans le contexte de participation à un programme d'activités interculturelles.

Plus précisément, la recherche vise à (1) décrire les représentations exprimées par les élèves de l'accueil par rapport à leur intégration linguistique, scolaire et sociale; (2) décrire les expériences d'intégration vécues par les élèves ayant fait un séjour en classe d'accueil et qui sont maintenant en classe ordinaire; (3) décrire les représentations exprimées par les élèves de classe ordinaire par rapport à l'intégration des élèves en classe d'accueil; et (4) décrire les effets d'un programme d'activités interculturelles sur le développement d'interactions entre les élèves de classe d'accueil et de classe ordinaire ainsi que leur impact  sur l'intégration des élèves d'accueil. Des instruments de collecte de données complémentaires (entrevues individuelles semi-dirigées, entrevues de groupe, observations et grilles de rétroaction) seront utilisés auprès d'élèves de classe d'accueil (n=15) et de classe ordinaire (n=30) pour répondre à ces objectifs. Cette recherche fournira des assises scientifiques pour l'amélioration de l'intégration des élèves allophones, un enjeu actuel important du réseau scolaire québécois et de la société dans son ensemble (Fleury, 2007).