L'impact du capital de risque sur les opérations de fusion-acquisition après introduction en bourse

 

Salma Ben Amor

Université du Québec en Outaouais [UQO]

 

Domaine : économie, emploi et marchés

Programme soutien à la recherche pour la relève professorale

 Concours 2018-2019

L'introduction en bourse constitue une étape importante dans la vie d'une entreprise. Il s'agit d'une opération financière qui consiste à mettre en vente des titres d'une société sur un marché boursier.

Dans ce projet de recherche, nous analysons l'activité de fusion-acquisition des entreprises nouvellement introduites en bourse dans les 5 ans après la cotation boursière. Nous nous intéressons plus particulièrement au rôle joué par les sociétés de capital de risque(SCR) dans l'explication des opérations de fusion-acquisition post-cotation. Ces sociétés apportent du capital ainsi que leurs réseaux et expérience à la création et aux premières phases de développement d'entreprises innovantes à fort potentiel de croissance. Notre premier objectif est d'évaluer si les entreprises financées par des fonds de capital de risque sont plus probables de s'engager dans des opérations de fusion-acquisition après leur introduction en bourse que les entreprises qui ne le sont pas. Étant donné que la réputation des intermédiaires financiers est un facteur déterminant de leur réussite, notre second objectif est d'examiner l'impact de la réputation des SCR sur cette probabilité.

Notre analyse sera focalisée sur les deux marchés canadien et américain afin de vérifier si les différences institutionnelles entre ces deux marchés expliqueraient nos résultats. Afin d'atteindre nos objectifs, nous menons une recherche empirique en utilisant des variables quantitatives qui décrivent les caractéristiques des SCR ainsi que les entreprises qu'ils financent. Nous utilisons un modèle logistique afin d'expliquer la relation entre les SCR et la probabilité de fusion-acquisition post cotation.