L'impact de la qualité individuelle de l'associé sur la qualité de l'audit : le cas du Québec

 

Elisabeth Peltier

Université Concordia

 

Domaine : gestion des organisations

Programme soutien à la recherche pour la relève professorale

Concours 2016-2017

Dans cette étude, j'utilise la nouvelle règle de divulgation du nom de l'associé responsable de la mission de vérification dans les rapports d'audit au Québec afin de déterminer si l'individu en charge a un impact sur la qualité de l'audit. J'analyse également les facteurs qui influencent le niveau de la qualité individuelle de l'auditeur. Dans la mesure où la vérification des états financiers est effectuée par des personnes et non par l'ensemble du cabinet d'audit, on peut s'attendre à ce que les caractéristiques individuelles aient un impact incrémental sur la qualité de l'audit. Toutefois, étant donné l'environnement réglementaire strict au Québec et au Canada, il est possible que les orientations, normes et règlements des entreprises d'audit et de l'Ordre des comptables professionnels agréés (CPA) soient suffisant pour établir un niveau élevé de qualité de l'audit laissant peu de place à l'associé pour imprimer sa marque sur le processus de vérification.

Conformément aux recherches antérieures sur la qualité de l'audit, j'utilise trois mesures de qualité : la présence de comptes de régularisation (accruals) anormalement élevés dans les états financiers, la présence de faibles augmentations de résultat, et la réaction du marché boursier à l'information sur les résultats de l'entreprise. Je contrôle pour les déterminants connus de la qualité de l'audit et j'inclus une variable indicatrice de l'identité de l'associé signataire pour estimer l'effet incrémental qu'il apporte à la qualité globale de l'audit. Dans une deuxième régression, j'étudie les déterminants de la qualité individuelle de l'associé, en particulier : l'expertise de l'auditeur, l'importance du client, son genre, son âge, et son éducation.