L'enseignement des connaissances préalables à l'apprentissage de la lecture auprès d'élèves du préscolaire en contexte de classe maternelle 5 ans

 

Rachel Berthiaume

Université de Montréal

 

Action concertée : Programme de recherche en littératie

 

Volet: Projet de recherche

Partenaires : Le  ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur

L'apprentissage de la lecture est complexe puisqu'il est associé à un grand nombre d'habiletés relevant de l'oral et de l'écrit que l'élève développe sur une longue période (Ecalle et Magnan, 2010). Au Québec, malgré toutes les actions effectuées afin de soutenir et favoriser cet apprentissage, plusieurs élèves n'arrivent pas à atteindre les cibles de réussite et sont considérés en difficulté d'apprentissage, en particulier en ce qui a trait à la lecture (MELS, 2006, 2010; MEES, 2016). Une part de la réussite en lecture, qui conditionne elle-même la réussite scolaire, se jouerait dès la maternelle (Negro et Genelot, 2009). C'est dans cette optique que se situe cette recherche longitudinale dont l'objectif général est d'expérimenter des conditions d'enseignement axées sur les connaissances préalables aux premiers apprentissages en lecture (soit la conscience phonologique, la connaissance des lettres et les connaissances lexicales) auprès de seize classes de maternelle 5 ans et d'en vérifier les effets sur le développement des premiers apprentissages en lecture en 1re année. Les objectifs spécifiques sont 1) de documenter et d'analyser les pratiques pédagogiques déclarées d'enseignants de la maternelle en lien avec les connaissances préalables à la lecture, 2) de créer quatre conditions d'enseignement de ces connaissances, 3) d'évaluer et de comparer les effets de celles-ci sur le développement de la lecture en 1re année et 4) comparer les performances des élèves en fonction de leur sexe, de leur âge et de leurs habiletés cognitives au moment de leur entrée à la maternelle et du milieu socioéconomique dans lequel se situe leur école. Le paradigme de recherche sur lequel prend appui ce projet quasi expérimental est de type prétest/entraînement/post-tests immédiats et différés. Les résultats contribueront à définir et à documenter les pratiques de classe les plus susceptibles de favoriser le développement des premiers apprentissages en lecture. Ils contribueront ainsi à proposer aux enseignants de la maternelle des choix pédagogiques basés sur des résultats de recherche et à fournir aux élèves des activités ludiques et adaptées qui leur permettront de s'approprier les outils et habiletés nécessaires à leur apprentissage de la lecture. Compte tenu de son caractère longitudinal, ce projet contribuera également à mieux comprendre comment se déploient les premiers apprentissages en lecture et, parallèlement, à identifier des balises développementales et des indicateurs de vulnérabilité sur ce plan. Ces indicateurs contribueront parallèlement à fournir aux intervenants scolaires des repères leur permettant de dépister de manière précoce les difficultés de certains élèves à développer les connaissances préalables à la lecture et d'intervenir plus rapidement auprès de ceux-ci afin de mieux les préparer à l'entrée au primaire. Enfin, ce projet permettra d'harmoniser davantage les pratiques de classe entre la maternelle et la 1re année afin de soutenir davantage les élèves pendant cette étape cruciale. C'est ainsi que ce projet permettra l'obtention de données de recherche qui contribueront à l'avancement de la compréhension des mécanismes d'apprentissage des connaissances préalables à la lecture et qui, ultimement, contribueront à participer à la recherche de solutions visant à favoriser la réussite scolaire et éducative des élèves.

 

COCHERCHEURS

NOM

PRÉNOM

ÉTABLISSEMENT

DÉPARTEMENT

STATUT EN RECHERCHE

Berthiaume

Rachel

Université de Montréal

Didactique/Faculté des sciences de l'éducation

Chercheur principal

Costerg

Agnès

Université de Sherbrooke

Département d'études sur l'adaptation scolaire et sociale/Faculté d'éducation

Chercheur universitaire

Daigle

Daniel

Université de Montréal

Didactique/Faculté des sciences de l'éducation

Chercheur universitaire

Appel de propositions

Pour consulter l'appel de propositions, cliquez ici.

Durée du projet, montant octroyé et date de dépôt du rapport final

Le projet est d'une durée de 3 ans, le montant total octroyé est de 189 453$ et le rapport de recherche est attendu pour le 31 octobre 2022.