L'activisme, l'esthétique et l'idéologie dans le Théâtre Contemporain Irlandais

 

O'Toole, Emer

Université Concordia

 

Domaine : arts, littérature et société

Programme soutien à la recherche pour la relève professorale

Concours 2017-2018

Le projet proposé repose sur les objectifs, l'esthétique et l'efficacité de la pratique du théâtre militant en Irlande. Il remet en question les idéologies qui sous-tendent la pratique du théâtre militant irlandais contemporain, comment ces idéologies se manifestent esthétiquement, et jusqu'à quel degré elles sont influencées par l'État. Tirant de la théorie du « détournement social » théâtral et des savoirs sur l'économie culturelle, le projet combine à la fois analyse de performance, analyse de médias et travail sur le terrain afin d'examiner les relations entre le théâtre militant, l'esthétique et l'idéologie étatique.

Les industries créatives se voient davantage justifiées selon ce que George Yúdice appelle leur « opportunité culturelle ». Pour maintes raisons, entre autres la déstabilisation marxiste, postcoloniale, postmoderne et féministe des canons, « l'art pour l'art » a été discrédité, et on attribue souvent une nature socio-politique et socio-économique à l'art. Toutefois, il y a tension entre l'esthétique, le rôle politique de l'art, et le degré d'instrumentalisation des industries créatives par les gouvernements. En Irlande, plusieurs pratiques de théâtre contemporain se définissent comme étant militantes, alors qu'il y a un manque d'analyse exhaustive de a) le niveau d'influence socio-politique et socio-économique sur l'esthétique b) la capacité du théâtre militant pour affecter le changement social et c) jusqu'où le gouvernement utilise les industries créatives. Le projet étudiera les cas activistes pour fournir cette analyse.