Juger la folie. Ethnographie du traitement judiciaire des troubles mentaux

 

Fernandez, Fabrice

Université Laval

 

Domaine : développement et fonctionnement des personnes et des communautés, et vie sociale

Programme soutien à la recherche pour la relève professorale

Concours 2017-2018

Ce programme de sociologie politique des troubles mentaux consiste à analyser et interroger les formes de jugement à l'œuvre au sein des dispositifs judiciaires afin de contenir et d'enrayer la transformation de troubles mentaux en troubles répétés à l'ordre public. Attentif à la conjoncture sociale (problème de la récidive), aux logiques professionnelles (des juges et des psychiatres) et aux pratiques frontières (de la pathologisation des conduites déviantes à la judiciarisation des troubles mentaux), notre objectif principal consiste à mieux comprendre les dimensions morales et émotionnelles de l'évaluation, de la désignation et des formes de jugements à l'encontre des populations judiciarisées et catégorisées comme souffrant d'un problème de santé mentale.

À partir de techniques d'enquête qualitative et ethnographique (observations in situ, entrevues semi-dirigées) et d'une méthodologie inductive (Grounded Theory), nous nous intéresserons plus particulièrement à deux dispositifs articulés et complémentaires : le tribunal criminel et la commission d'examen des troubles mentaux. Notre attention se portera tout d'abord i) sur les modes d'évaluation des troubles et sur la façon dont un trouble à l'ordre public est identifié ou non comme relevant d'un trouble mental. Nous questionnerons ensuite ii) la production des formes de jugement à travers les interactions entre les psychiatres (et leurs sens de la justice) et les acteurs du monde judiciaire (et leur sens de la psychologie). Nous analyserons enfin iii) les difficultés, tensions et résistances que suscitent les traitements proposés pour contenir voire rectifier ces troubles. Nous souhaitons ce faisant iv) alimenter une réflexion sur les manières de construire des formes de justice alternative.