Intellectuels, histoire des guerres et souvenirs de guerre au Japon

 

Matthew Penney

Université Concordia

 

Domaine : arts et littérature

Programme appui à la recherche-création

Concours 2010-2011

Le présent projet de recherche vise à étudier la contestation qui est de plus en plus importante depuis les deux dernières décennies au Japon à propos des souvenirs, des interprétations et des représentations des guerres des années 1930 et 1940, de même que la position des universitaires japonais se situant à droite et à gauche du spectre idéologique, et le rôle public joué par ceux-ci à titre d'intellectuels dans le cadre des débats entourant cette contestation.

Je procéderai à une analyse du révisionnisme historique de droite et du néonationalisme japonais et j'examinerai le contexte commercial et institutionnel dans le cadre duquel ces points de vue ont pris naissance et se sont disséminés, à l'aide d'une étude ciblée portant sur l'université de Takushoku, un établissement privé de Tokyo qui accueille d'éminents penseurs et figures de proue de la droite.

En deuxième lieu, j'entreprendrai un projet d'histoire orale qui consistera en une série d'entrevues réalisées auprès de créateurs connus du public ainsi que de chercheurs et d'historiens rattachés aux courants de pensée dominants qui, dans leur travail, présentent le passé du Japon sous un angle critique. J'inviterai les sujets de mon étude à parler de ce qui les incite à promouvoir un point de vue honnête des guerres des années 1930 et 1940 ainsi que de la façon dont ils perçoivent ce travail de recherche dans le contexte de leur carrière et de leur histoire personnelle. J'effectuerai également des entrevues et des sondages auprès d'étudiants afin d'avoir un aperçu de l'enseignement de l'histoire des guerres.