Innovations et mutations sociales, intellectuelles et religieuses dans l'Antiquité: études multidisciplinaires

 

Paul-Hubert Poirier

Université Laval

 

Domaine : cultures, religions et civilisations

Programme soutien aux équipes de recherche

Concours 2018-2019

L'étude des phénomènes anciens, qu'elle s'applique aux réalités culturelles, sociales, politiques ou religieuses, saisit souvent celles-ci de manière statique, sans considérer leur mouvement dans le temps ou dans l'espace ni en rendre compte. Il existe cependant une tendance, croissante au cours des dernières décennies, à s'intéresser aux dynamiques de changement dans l'Antiquité. C'est dans ce mouvement que notre programmation veut s'inscrire en réunissant des spécialistes de l'histoire des idées et de la philosophie, de l'histoire sociale et des sciences religieuses, de l'archéologie pour ouvrir un dialogue par-delà les frontières disciplinaires. La programmation du Groupe de Recherche sur l'ANTiquité (GRANT) a ainsi pour objectif d'étudier les innovations et les mutations sociales, intellectuelles et religieuses du monde antique en poursuivant des études multidisciplinaires visant à montrer comment, sur la longue durée, l'Antiquité s'est constamment renouvelée.

La programmation du GRANT regroupe des projets de recherche articulés autour d'axes cohérents et complémentaires, en vue de renforcer la synergie entre les chercheurs. Conjuguant des compétences dans les domaines de la philologie, de l'étude critique des textes grecs, latins ou orientaux et des documents anciens, de l'histoire sociale, de l'archéologie, de la philosophie, de l'histoire des idées et des sciences des religions, la programmation du GRANT regroupe des projets de recherche articulés autour d'axes cohérents et complémentaires, en vue de renforcer la synergie entre les chercheurs et les savoirs.

Axe 1. Innovations et mutations sociales. Depuis l'époque archaïque jusqu'à la fin de l'Empire romain, les sociétés antiques ont manifesté une capacité constante et remarquable d'adaptation et d'innovation sur le plan politique, économique et sociétal, comme aussi sur celui des institutions et des relations sociales. Divers aspects de ces transformations sont investigués par les recherches des membres de l'équipe.

Axe 2. Innovations et mutations intellectuelles. Les premiers siècles de notre ère ont été une période d'effervescence et de renouveau sur le plan de la pensée, marquée par des personnalités et des penseurs de premier plan, comme Sénèque, Galien ou Plotin, pour ne nommer que ceux-là, qui renouvelleront l'héritage classique et détermineront les paramètres de sa transmission jusqu'à l'époque contemporaine. Les recherches de notre équipe examinent quelques moments cruciaux de ce processus.

Axe 3. Innovations et mutations religieuses. C'est sûrement sur le plan religieux que les changements dont le monde antique a fait l'objet ont été sinon les plus profonds, du moins les plus frappants. L'émergence du christianisme et le recul apparent des polythéismes, l'apparition d'une religion résolument universaliste, le manichéisme, l'omniprésence des courants gnostiques et ésotériques, la fascination exercée par la théurgie et l'astrologie sont autant de facteurs qui font de l'Antiquité dite tardive un véritable laboratoire de l'innovation religieuse.

Riche et originale, par l'accent qu'elle mettra sur l'innovation sociétale des mondes antiques, la programmation du GRANT comprend un ensemble d'activités structurantes qui assureront une communication régulière et féconde entre les différents axes et avec des chercheurs de l'extérieur, l'intégration et la formation d'étudiants chercheurs, et une réelle mobilisation des connaissances visant à la fois les spécialistes et un large public.