Indices de l'adéquation des patrons de réponses individuels : stratégie appropriée pour identifier des évaluateurs aberrants lors de l'évaluation de la performance?

 

Christina St-Onge

Université de Sherbrooke

 

Domaine : éducation

Programme établissement de nouveaux professeurs-chercheurs

Concours 2012-2013

L'évaluation de la performance est de plus en plus présente dans divers domaines et elle peut être utilisée tant à des fins formatives (évaluation de stage) qu'à des fins certificatives (Conseil médical du Canada). Ce type d'évaluation repose sur le jugement de personnes, qui s'appuie sur une performance observée. Or, de multiples études ont observé diverses limites et lacunes chez des évaluateurs comme l'effet de halo, la sévérité ou l'indulgence. Dans un contexte où leur jugement peut diminuer la validité d'un processus d'évaluation de la performance, il apparaît nécessaire de développer des mécanismes et des procédures permettant d'identifier, et de retirer les évaluateurs aberrants du processus d'évaluation afin de limiter les biais potentiels liés à ces évaluateurs.

Ce projet de recherche propose d'investiguer la faisabilité d'utiliser les indices de l'adéquation des patrons de réponses individuels pour identifier les évaluateurs aberrants. Premièrement, il s'agira de déterminer quels indices de l'adéquation des patrons de réponses individuels peuvent être utilisés pour identifier des évaluateurs aberrants. Deuxièmement, il s'agira de déterminer quelles conditions favorisent l'identification des évaluateurs aberrants. Des études Monte-Carlo seront effectuées afin d'atteindre ces objectifs. Les résultats de ces études permettront d'avancer les connaissances au sujet de ces statistiques en émergences. Qui plus est, les résultats de ces études pourraient s'avérer fort utiles pour les institutions qui s'appuient sur l'évaluation de la performance pour prendre des décisions importantes, notamment de certification.