Impact de séquences d'enseignement mettant en oeuvre la nouvelle grammaire sur le développement des compétences en lecture et en écriture des élèves du secondaire

 

Marie-Andrée Lord

Université Laval

 

Action concertée : Programme de recherche sur l'écriture et la lecture

Volet : Projet de recherche-action

Partenaire : Ministère de l'Éducation et de l'Enseignement Supérieur

La « nouvelle grammaire » prescrite dans les programmes d'études du secondaire depuis 1995 au Québec tarde à prendre place dans les classes (Lord, 2012). Plusieurs hypothèses peuvent être émises pour expliquer ce constat, notamment la méconnaissance de l'impact de cette nouvelle grammaire sur les compétences en lecture et en écriture des élèves, une incompréhension du sens et de la pertinence des changements proposés dans l'enseignement de la grammaire, des lacunes dans la formation initiale et continue des enseignants en ce qui concerne la nouvelle grammaire et la didactique de la grammaire (Lord et Chartrand, 2017), le manque de données à propos des difficultés relatives à sa mise en oeuvre en classe, le manque de matériel didactique adéquat pour soutenir l'enseignement de cette nouvelle grammaire (Lebrun et Boyer, sous presse). Notre recherche-action vise à combler ces lacunes en étudiant l'impact de séquences d'enseignement mettant en oeuvre la nouvelle grammaire sur les compétences à lire et à écrire des élèves du secondaire. Nos objectifs spécifiques sont 1) d'accompagner des enseignants de français du secondaire dans la production de séquences d'enseignement mettant en oeuvre la nouvelle grammaire pour développer les compétences à lire et à écrire à partir de textes authentiques de genres variés; 2) de décrire les défis rencontrés par ces enseignants quant à l'appropriation des contenus et des pratiques d'enseignement de la nouvelle grammaire et quant à leur articulation aux compétences à lire et à écrire; 3) d'expérimenter les séquences d'enseignement élaborées par les enseignants auprès d'élèves du secondaire; 4) de décrire l'impact de ces séquences sur le développement des compétences à lire et à écrire des élèves. Deux conseillères pédagogiques, 10 enseignants de français de la région de Québec et du Centre-du-Québec et 300 élèves seront impliqués dans cette recherche-action, qui s'inscrit dans l'axe 1 de cette Action concertée et dans la priorité 1.3 (Quelles pratiques d'enseignement de la grammaire actuelle, prenant appui sur les textes authentiques sont les plus susceptibles de favoriser le développement des compétences à écrire et à lire chez les élèves du secondaire?). Cette recherche-action apportera au milieu : 1) une meilleure compréhension des défis rencontrés par les enseignants en ce qui concerne la NG et cette NG articulée aux pratiques de lecture et d'écriture; 2) de la formation continue sur la NG et son enseignement aux enseignants et aux CP ; 3) des outils didactiques validés,
notamment en créant une banque de séquences d'enseignement dans lesquelles les outils de la NG (phrase de base et manipulations syntaxiques) sont mis au service de la production et à la compréhension en lecture de textes authentiques; 4) une meilleure connaissance de l'impact de cette NG sur les performances en lecture et en écriture des élèves du secondaire; 5) une transformation des pratiques d'enseignement de la grammaire articulée aux pratiques de lecture et d'écriture ; 6) plus largement, des données sur l'enseignement et l'apprentissage de la nouvelle grammaire au Québec.

Appel de propositions

Pour consulter l'appel de propositions, cliquez ici.

Cochercheurs

  • Boyer, Priscilla U. du Québec à Trois-Rivières
  • Boudreau, Cathy Commission scolaire des Navigateurs
  • Labonté, Carolyne Commission scolaire des Chênes

Durée du projet, montant octroyé et date de dépôt du rapport final

Le projet est d'une durée de 3 ans. Le montant total octroyé est de 173 145 $. Le rapport final est attendu pour le 30 septembre 2020.