Formes de langage en mathématiques et élèves présentant des troubles de communication (trouble du spectre de l'autisme - TSA, trouble du langage, déficience intellectuelle) : impact des pratiques enseignantes sur la réussite scolaire

 

Raquel Isabel Barrera Curin

Université du Québec à Montréal

 

Domaine : éducation

Programme soutien à la recherche pour la relève professorale

Concours 2016-2017

Ce projet de recherche vise à appréhender l'impact des différentes formes de langage (verbal, paraverbal, kinésique) utilisées par l'enseignant au cœur de ses pratiques sur la réussite en mathématiques d'élèves présentant des troubles de communication (trouble du spectre de l'autisme - TSA, trouble du langage, déficience intellectuelle). Alors que de nombreuses études montrent que la recherche d'une compétence minimale par l'enseignant(e) induit chez l'élève une activité mathématique mécanique qui a un champ de réussite très local, aucune étude de nature didactique n'a été réalisée auprès des élèves qui présentent des troubles de communication. C'est en cela que cette recherche contribuera à l'avancée des connaissances en didactique des mathématiques.

Cette étude exploratoire s'avère donc nécessaire car il y a lieu de penser que ces élèves sont soumis aux mêmes conditions didactiques que celles identifiées en adaptation scolaire et accumulent des retards en mathématiques qui pourraient être liés aux conditions didactiques mises en œuvre. En explorant, d'une part, les composantes, les spécificités et les contraintes associées aux pratiques enseignantes et d'autre part les formes de langage privilégiées favorisant l'activité mathématique de ces élèves, la recherche permettra d'appréhender l'impact des différentes formes de langage sur les apprentissages en mathématiques pour les élèves dont le potentiel est souvent caché par leur difficultés de communication. Elle s'avère nécessaire non seulement au regard du nombre d'élèves ayant des difficultés de communication au sein des écoles (particulièrement les élèves ayant un TSA), mais également pour d'autres élèves à risque ou en difficulté d'adaptation ou d'apprentissage, en vue de favoriser leurs qualification et insertion dans la société.