Examen du droit d'auteur : pressions légales et activité littéraire au Canada

 

Eli Maclaren

Université McGill

 

Domaine : arts et littérature

Programme établissement de nouveaux professeurs-chercheurs

Concours 2013-2014

Encourager la créativité – voilà en gros la raison d'être du droit d'auteur, mais le résultat n'a pas toujours été celui qui était recherché, particulièrement dans le cas de la littérature canadienne. Les juristes ont beaucoup écrit sur l'histoire complexe du droit d'auteur canadien et les critiques ont décrit l'évolution de la littérature canadienne, mais les universitaires commencent seulement à comprendre les effets de l'un sur l'autre.

Ce projet de recherche, « Examen du droit d'auteur », examinera des hypothèses de base sur le droit d'auteur et révélera précisément en quoi la loi a favorisé ou non la créativité des éditeurs et des auteurs canadiens à des moments-clés de l'histoire. Je fournirai des anecdotes historiques originales sur le premier libraire spécialisé de Montréal, H.H. Cunningham; la romancière la plus en vue de l'époque de la Confédération, Sara Jeannette Duncan; et la carrière de Gwendolyn MacEwen, une poète remarquable du XXe siècle, qui a tenté de vivre de sa poésie. Leur succès ou leur échec sera analysé parallèlement aux systèmes de droits d'auteur qui régissaient leur activité. En outre, un sondage auprès de 50 poètes contemporains permettra de recueillir des données sur la valeur que représentent les redevances provenant de la vente de livres pour la création littéraire d'aujourd'hui. En conclusion, l'initiative examinera les effets culturels du droit d'auteur et préparera les étudiants à faire de même.

Ce projet permettra d'établir de futures collaborations nationales et internationales pertinentes à l'avancement de la recherche dans le domaine « Arts, littérature et société ».