Étude évaluant les effets d'une intervention basée sur la présence attentive sur la santé mentale, le bien-être et la satisfaction des besoins psychologiques de base chez des élèves du primaire et du secondaire

 

Malboeuf-Hurtubise, Catherine

Université du Québec en Outaouais

 

Domaine : développement et fonctionnement des personnes et des communautés, et vie sociale

Programme soutien à la recherche pour la relève professorale

Concours 2017-2018

Au Canada, un élève sur cinq souffre d'un problème de santé mentale engendrant des difficultés d'adaptation scolaire et psychosociale (FCE, 2012). Ces difficultés compromettent la réussite scolaire, amplifient les problèmes de relations sociales et sont associées à l'intimidation en milieu scolaire (Oberle et Schonert-Reichl, 2014). Elles engendrent des coûts significatifs pour la société. En 2011, le coût direct des problèmes de santé mentale au Canada était estimé à 50 milliards de dollars, soit 2,8 % du produit intérieur brut (CSMC, 2013). Devant cette importante proportion de difficultés psychologiques, il apparait crucial de développer des interventions adaptées à la problématique complexe des jeunes.

Les interventions basées sur la présence attentive (IBPA) représentent une réelle innovation en prévention dans le domaine de l'enseignement et se veulent très prometteuses pour aider les jeunes à renforcer leurs habiletés socio-émotionnelles et leur résilience au stress (Malboeuf-Hurtubise et al., 2015, 2016). Elles comportent des exercices qui s'intègrent facilement à l'enseignement et sont conçues pour apprendre aux jeunes à se concentrer sur leur expérience sans y porter de jugement, leur permettant de reconnaître leurs pensées et leurs émotions et de mieux les réguler. L'objectif général de la présente étude vise à évaluer l'impact d'une IBPA sur la santé mentale et le bien-être chez des jeunes du primaire et du secondaire. Un devis randomisé contrôlé à deux groupes et cinq temps de mesure sera utilisé, afin d'évaluer l'impact de l'IBPA sur la santé mentale, le bien-être et la satisfaction des besoins psychologiques de base chez nos participants.