Étude du traitement morphologique en lecture chez des élèves sourds du primaire et du secondaire

 

Rachel Berthiaume

Université de Montréal

 

Domaine : éducation

Programme établissement de nouveaux professeurs-chercheurs

Concours 2010-2011

L'apprentissage de la lecture n'est pas une tâche facile pour les élèves sourds. Ceux-ci doivent s'approprier une langue dont le système écrit est basé sur des sons qu'ils n'entendent pas. Ceux qui ne maîtrisent pas suffisamment bien la langue écrite peuvent difficilement avoir accès à certains emplois et à des ressources telles qu'Internet. Le traitement morphologique, qui permet de percevoir les unités de sens qui constituent les mots (comme chant et –eur dans chanteur), peut servir à pallier les difficultés des sourds en lecture.

En ce sens, les objectifs de ce projet sont : 1) d'observer le traitement morphologique chez des élèves sourds du primaire et du secondaire en tenant compte des différences liées à leur âge et à leur compétence en lecture; et 2) de déterminer la nature implicite ou explicite des procédures qui sous-tendent l'utilisation de ce traitement. À cet effet, un groupe de 30 sujets sourds sera comparé à un groupe de 30 sujets entendants du même âge (CA) et à un groupe de 30 sujets entendants plus jeunes, mais du même niveau de compétence en lecture (CL). Tous les sujets seront soumis à une épreuve de compréhension en lecture ainsi qu'à trois tâches morphologiques variant en fonction de leur caractère implicite ou explicite.

Les résultats obtenus contribueront à mieux comprendre les procédures utilisées par les sourds lors de la lecture. Ces résultats auront aussi une incidence dans les milieux scolaires et de réadaptation puisqu'ils permettront la mise en place d'interventions didactiques adaptées à la situation des élèves sourds.