Étude des rôles de l'enseignant, de l'orthopédagogue et de leur collaboration dans le cadre de l'implantation du modèle de réponse à l'intervention en lecture

 

Élisabeth Boily

U. du Québec à Montréal

 

Action concertée : Programme de recherche sur la persévérance et la réussite scolaires  concours 2016-2017

Volet : Bourse doctorale

Partenaire : Le ministère de l'Éducation, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (MESRST)

Selon la politique de l'adaptation scolaire (MEQ, 1999), la prévention constitue la première voie d'action à privilégier pour favoriser la réussite scolaire.  La popularité croissante du modèle de réponse à l'intervention (RAI) témoigne de cette volonté de prévenir les difficultés d'apprentissage, notamment en lecture. Le modèle RAI est un modèle d'organisation de services et d'interventions qui vise à répondre aux besoins de tous les élèves (Desrochers, 2014). Bien que ce modèle apparaisse actuellement comme étant l'un des plus prometteurs pour prévenir les difficultés d'apprentissage en lecture, plusieurs auteurs soulèvent les défis relatifs à son implantation (Dion et coll., 2008; Mitchell, Deshler et Lenh, 2012). La question de la définition des rôles de l'enseignant et de l'orthopédagogue se révèle particulièrement préoccupante puisque les frontières entre ces deux acteurs deviennent moins précises (Haager et Mahdavi, 2007). L'implantation d'un tel modèle repose également sur la collaboration entre l'enseignant et l'orthopédagogue (Brodeur, 2010; Lipson et coll., 2010). Or, la collaboration ne s'établit pas de façon optimale dans la majorité des milieux (Fullan, 2007; Saint-Laurent et coll., 1995).  Cette étude multi-cas s'intéresse donc à l'opérationnalisation des rôles de l'enseignant et de l'orthopédagogue, ainsi qu'à leur collaboration en contexte d'implantation du modèle RAI en lecture. Pour ce faire, quatre dyades composées d'un enseignant et d'un orthopédagogue seront étudiées à partir d'entretiens, d'observation et d'analyse documentaire.

Appel de propositions

Pour consulter l'appel de propositions, cliquez ici.

Durée de la bourse

La bourse de doctorat est d'une durée maximale de 3 ans et peut varier selon le nombre de sessions admissibles du boursier.