Étude des conditions de vie et des systèmes publics et privés de protection sociale liés au vieillissement de la population québécoise

 

Marie-Louise Leroux

Université du Québec à Montréal [UQAM]

 

Domaine : économie, emploi et marchés

Programme aux équipes de recherche

Concours 2018-2019

Le grand nombre de travailleurs qui partiront à la retraite et la hausse appréhendée des dépenses de santé en raison du vieillissement de la population menacent l'équilibre des finances publiques du Québec. Cependant, si les Québécois vivent plus longtemps et en meilleure santé, ils pourraient mener une vie active et autonome plus longue. Notre programmation de recherche en quatre axes couvre plusieurs domaines de l'économie de la santé et du vieillissement, et étudie les choix individuels et collectifs dans un environnement où les ressources – humaines et financières – sont limitées. En comblant un vide dans la recherche économique sur la santé et le vieillissement au Québec, l'équipe publiera des études dans les meilleures revues scientifiques et contribuera à la formation d'étudiants désirant concentrer leur recherche sur ces thématiques.

Axe 1 : Épargne et préparation à la retraite

Alors que le système de retraite est de plus en plus complexe, il convient de mieux comprendre les comportements d'épargne et de départ à la retraite afin d'adapter les programmes publics. PROJETS : décisions des couples âgés en matière de santé; littératie financière et épargne privée; retraite et participation au marché du travail; adéquation entre épargne et besoins de consommation à la retraite.

Axe 2 : Demande de soins de santé, inégalités et bien-être

Le développement de technologies améliorant la qualité de vie et la longévité constitue une des grandes révolutions médicales des 50 dernières années. Ces innovations ont néanmoins fait doubler les dépenses de santé par habitant des Québécois en 20 ans. Cela amène à faire des choix difficiles exigeant une bonne compréhension de la demande de soins de santé et de la façon dont ces innovations affectent le bien-être individuel et collectif ainsi que les inégalités socioéconomiques. PROJETS : préférences en matière de santé; fréquentation des centres de conditionnement physique; déterminants des dépenses et de l'état de santé.

Axe 3 : Offre de soins de santé

Le vieillissement de la population est naturellement associé à une augmentation des maladies et à des besoins accrus en hébergement spécialisé, ce qui pèse sur les finances du Québec. PROJETS : les effets de l'organisation des soins de première ligne sur la santé et l'utilisation des soins par les personnes âgées; choix de soins à domicile ou en établissement spécialisé; différences géographiques dans les pratiques médicales; évaluation de programmes spéciaux de chirurgie et de dépistage de pathologies; étude de l'impact des tests génétiques sur la santé.

Axe 4 : Finances publiques et choix collectifs

Les finances publiques et les systèmes collectifs de gestion des risques seront très sollicités par les populations vieillissantes. Comment adapter ces systèmes pour qu'ils restent viables financièrement? Comment les adapter aux changements à venir dans la réalisation des différents risques (tels que les besoins accrus en soins de longue durée)? PROJETS : politiques publiques de gestion de la dépendance aux grands âges; redistribution selon les écarts de santé et de revenus; tarification des maisons de retraite; politiques de maintien à domicile des aînés et d'aide aux aidants naturels.