Ethnographie des processus de classement scolaire des élèves issus de l'immigration ayant des besoins particuliers

 

Corina Borri-Anadon

Université du Québec à Trois-Rivières

 

Domaine : éducation

Programme établissement de nouveaux professeurs-chercheurs

Concours 2015-2016

Les acteurs de l'école québécoise œuvrent aujourd'hui auprès d'une diversité sans précédent d'élèves, engendrée par une croissance constante à la fois des élèves handicapés ou en difficulté d'adaptation ou d'apprentissage (ÉHDAA) que des élèves issus de l'immigration. Habituellement étudiées de façon séparée, ces deux populations se conjuguent dans le cas des élèves issus de l'immigration ayant des besoins particuliers. Dans une perspective d'égalité des chances, il importe d'interroger les pratiques scolaires à leur égard afin de contribuer à la compréhension des obstacles à leur réussite scolaire. Parmi ces pratiques, les processus de classement scolaire méritent une attention particulière. Conçus à la fois comme espaces d'interactions et moments-clés du parcours scolaire de l'élève, ces processus sont appréhendés à partir d'une perspective interactionniste et documentés par le biais d'une enquête ethnographique.

Ainsi, cette recherche vise à : 1) identifier les positions respectives des acteurs impliqués dans les processus de classement des élèves issus de l'immigration ayant des besoins particuliers appartenant à des sous-groupes d'élèves sur/sous-représentés dans la population ÉHDAA; 2) décrire les négociations à l'œuvre dans les prises de décision au sein des différentes phases du processus de classement de ces élèves; 3) analyser les fondements de la prise de décision finale relative au classement de ces élèves. D'importantes retombées sont anticipées pour les milieux scolaires de même que pour la communauté scientifique, dont ouvrir des pistes d'action pertinentes visant à mieux répondre aux besoins de ces élèves et documenter un phénomène encore peu investigué au Québec.