Esthétique et langage de l'empathie homme-machine: éléments d'une robotique relationnelle

 

Bill Vorn

Université Concordia

 

Domaine : création artistique et littéraire

Programme appui à la recherche-création

Concours 2018-2019

Ce projet de recherche-création en art robotique se présente en fait comme un programme de recherche puisqu'il s'attaque à plusieurs projets de création sur une période de trois ans. À travers ce programme, je cherche à questionner, reformuler et subvertir les notions d'anthropomorphisme, de projection et d'empathie qui caractérisent généralement les relations entre humains et machines. Je cherche également à définir une approche très différente de celle de la robotique sociale (une discipline à la mode où les machines s'humanisent en interagissant en suivant les règles et les comportements sociaux) à travers le concept plus expérimental de robotique relationnelle (où les machines se rapprochent de l'humain en ne suivant pas nécessairement les règles et en ne se comportant pas non plus comme elles devraient).

Comment une machine peut-elle donner l'impression d'être une créature vivante? Comment peut-elle susciter émotions et sentiments, transmettre un message, voire faire réfléchir le spectateur? Quelle mise en scène faut-il créer pour faire croire au simulacre? Est-ce qu'une machine doit nécessairement revêtir des traits humains et adopter des expressions et des comportements normaux afin d'entrer en relation avec nous?

Je désire investir la notion d'une construction théâtrale du vivant à travers l'empathie et la projection anthropomorphique comme matériau conceptuel de base pour mes projets de recherche et de création. Ce programme intègre une recherche théorique sur l'automate en tant qu'acteur-performeur et sur le phénomène de projection, une recherche technologique sur la conception et le développement de machines, d'interfaces et d'éléments logiciels spécialisés, ainsi qu'une recherche artistique à travers la réalisation de projets d'installation et de performance mettant en scène des machines malades et souffrantes dans une environnement clinique sous observation, ainsi qu'une série d'actions et de dialogues homme/machine créés en fonction d'une performeure bien humaine et son double robotisé.

Comment le comportement d'une machine peut-il lui donner une personnalité? Comment le spectateur peut-il laisser tomber son scepticisme face à l'objet animé? Comment la suspension consentie de l'incrédulité et la pensée paradoxale parviennent-elles à faire accepter cette illusion comme une réalité? Notre programme tentera d'aborder ces questions à travers la pratique. Il permettra de développer des éléments de scénographie adaptés à ce type inusité de projet artistique ainsi que de nouvelles techniques pour le contrôle de mouvement, l'expression audiovisuelle et la programmation de réactions et de comportements.

Tout en les soutenant dans l'élaboration de leurs propres projets, notre programme de recherche-création permettra de former les étudiants de cycles supérieurs à la réalisation de projets artistiques originaux intégrant les techniques liées aux recherches en robotique et en Vie Artificielle, dans un esprit de symbiose entre l'art, la science et la technologie. Ils pourront grandement bénéficier d'une approche à deux volets, à la fois basée sur le mentorat et la participation individuelle à une équipe de recherche et de création. Qu'ils oeuvrent éventuellement pour l'industrie des nouveaux médias ou qu'ils deviennent artistes indépendants dans le domaine des arts numériques, mon objectif est de former de futurs artistes-chercheurs qui deviendront des créateurs avant tout.