Entraînement des capacités à conduire chez des individus ayant subi un traumatisme craniocérébral

 

Philippe Fait

Institut national de la santé publique du Québec

 

Action concertée : Programme de recherche en sécurité routière  - Lancement : juin 2010

Volet: Bourse postdoctorale

Partenaire : Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) et Le Fonds de recherche du Québec - Santé (FRQS) 

Ce projet porte sur le retour à la conduite de personnes ayant subi un traumatisme craniocérébral (TCC). Au Québec, le taux d'incidence par année est de 200 par 100 000 de population. Les accidents de la route représentent 40 % à 50 % des causes de TCC. Le TCC amène des déficits fonctionnels chroniques qui affectent les habiletés de conduite. Pourtant jusqu'à 75% de tous les individus ayant subi un TCC modéré à sévère vont reprendre le volant. Le projet proposé vise à évaluer et entraîner un groupe de TCC modéré avant un retour à la conduite afin de mieux définir les difficultés de conduite et les erreurs commises. Quarante personnes de 20 à 55 ans ayant subi un TCC modéré et qui désirent reprendre le volant seront recrutés. La moitié sera assignée à un groupe qui recevra un entraînement spécifique (groupe RÉTROACTIONS) et l'autre moitié à un groupe contrôle. La performance et les comportements de conduite (e.g. vitesse, déplacements, expressions faciales du conducteur) seront mesurés en simulateur de conduite et en situations naturelles sur la route pendant un mois. Les participants du groupe RÉTROACTIONS recevront aussi une formation basée sur l'identification des contextes de conduite à risque et seront invités à une séance hebdomadaire de visualisation de leurs performances de conduite. Il est postulé que le programme de formation spécifique permettra aux conducteurs du groupe RÉTROACTIONS d'améliorer leurs performances de conduite et de montrer des comportements plus sécuritaires que les conducteurs du groupe contrôle.

Appel de propositions

Pour consulter l'appel de propositions, cliquez ici.

Durée de la bourse

La bourse est d'une durée maximale de 3 ans et peut varier selon le nombre de sessions admissibles du boursier.