Élaboration et validation d'un instrument pour l'étude du climat scolaire et sa relation à l'intimidation pour les écoles secondaires

 

Konishi, Chiaki

Université McGill

 

Domaine : éducation, savoirs et compétences

Programme soutien à la recherche pour la relève professorale

Concours 2017-2018

Une intensification de la recherche sur le climat de l'école suggère qu'un environnement scolaire positif joue un rôle fondamental pour le développement des compétences sociales et affectives chez l'élève ainsi que pour son apprentissage. Toutefois, la nature précise d'un « climat positif à l'école » et des meilleurs moyens de promouvoir ce climat pour les enseignants et les administrateurs demeure imprécise, car les mesures actuelles du climat scolaire restent encore limitées d'un point de vue conceptuel et méthodologique, en particulier en ce qui concerne les jeunes du niveau secondaire. Ceci est notamment vrai en matière de l'intimidation. L'examen de près de deux décennies d'actions de lutte contre l'intimidation en milieu scolaire révèle que ces interventions n'ont remporté qu'un quelconque succès limité.

Pour fournir des preuves significatives du rôle joué par le climat scolaire, une mesure appropriée du climat de l'école doit être employée. Pour combler cette lacune, je propose une approche novatrice et rigoureuse pour le développement et la validation d'une mesure du climat scolaire approprié non seulement au niveau d'une échelle, mais aussi d'items précis de la mesure de qualité à partir de l'analyse de données de population générale ainsi que l'emploie de groupes témoins avec des élèves. Les résultats de ce projet contribueront de manière importante à la compréhension des dimensions spécifiques liées au climat scolaire et aux problèmes d'intimidation en contexte scolaire. Cette information est cruciale pour les éducateurs et les responsables politiques compte tenu des préoccupations largement exprimées au sujet de l'intimidation et de nos connaissances limitées des moyens de réduire efficacement ce problème à long terme.