Effet de réel ou artifice de l'affect? Recherche-création sur l'empathie et la catharsis dans la mise en scène de performances d'art robotique

 

Bill Vorn

Université Concordia

 

Domaine : création artistique et littéraire

Programme appui à la recherche-création

Concours 2014-2015

Si mes travaux antérieurs en art robotique ont généralement porté sur le développement de projets d'installations interactives, ce programme de recherche-création s'attaquera plus spécifiquement cette fois à la notion de performance robotique. Comment la machine peut-elle prendre la place de l'acteur sur scène? Comment peut-elle susciter émotions et sentiments, transmettre un message, voire faire réfléchir le spectateur? Quelle mise en scène faut-il créer pour faire croire au simulacre?

Je désire investir la notion d'une construction théâtrale du vivant à travers l'empathie et la projection anthropomorphique comme matériau conceptuel de base pour mes projets de recherche et de création. Ce programme intègre une recherche théorique sur l'automate en tant qu'acteur et sur le phénomène de projection, une recherche technologique sur la conception et le développement d'interfaces et d'éléments logiciels spécialisés, ainsi qu'une recherche artistique à travers la réalisation de projets de performance exécutés principalement par des machines. Comment le comportement d'une machine peut-il lui donner une personnalité? Comment le spectateur peut-il laisser tomber son scepticisme face à l'objet animé? Comment la suspension consentie de l'incrédulité et la pensée paradoxale parviennent-elles à faire accepter le simulacre comme une réalité?

Le programme tentera d'aborder ces questions à travers la pratique. Il permettra de développer des éléments de scénographie adaptés à ce type inusité de performance ainsi que de nouvelles techniques pour le contrôle de mouvement, l'expression audiovisuelle et la programmation de chorégraphies et de comportements. Il permettra également de réaliser des structures robotiques utilisant des technologies avancées de programmation et de contrôle. Il permettra finalement d'explorer la conception et la construction d'exosquelettes mécaniques destinés à être portés par les spectateurs.

Tout en les soutenant dans l'élaboration de leurs propres projets, ce programme de recherche-création permettra de former les étudiants de cycles supérieurs à la réalisation de projets artistiques originaux intégrant les techniques liées aux recherches en robotique et en vie artificielle. Ils pourront grandement bénéficier d'une approche à deux volets, à la fois basée sur le mentorat et la participation individuelle à une équipe de recherche et de création. Qu'ils œuvrent éventuellement pour l'industrie des nouveaux médias ou qu'ils deviennent artistes indépendants dans le domaine des arts numériques, mon objectif est de former de futurs artistes-chercheurs qui deviendront des créateurs avant tout.