ÉCRIT: communauté de pratique, technologie et réponse à l'intervention en compréhension de lecture pour le développement de pratiques enseignantes soutenant les habiletés langagières réceptives chez les enfants de milieux défavorisés

 

Marie-Catherine St-Pierre

Université Laval

 

Action concertée : Programme de recherche sur la persévérance et la réussite scolaires  - Concours Juin 2013

Volet: Projet de recherche-action

Partenaire : Ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport

Le 2e cycle du primaire est une étape charnière en compréhension de lecture, compétence par laquelle transigent des contenus scolaires plus complexes. La compréhension de lecture nécessite, au-delà de la capacité à identifier les mots lus, de tirer le sens du message qui est véhiculé. Celle-ci repose en grande partie sur des habiletés langagières réceptives (vocabulaire, morphosyntaxe, inférences) préalablement construites à l'oral. Cette tâche s'avère difficile pour les enfants qui sont à risque sur le plan du langage, notamment les enfants issus de milieux défavorisés. Or, les enseignants du 2e cycle se sentent très peu outillés et soutenus pour travailler la compréhension de lecture avec les enfants en contexte de défavorisation.

Ce projet soutiendra le développement de pratiques enseignantes ciblées et adaptées pour les enfants ayant des besoins particuliers via le modèle Réponse à l'intervention (RàI) qui permet, à un premier palier, des actions pédagogiques en salle de classe. La pertinence et la fonctionnalité de ce type de modèle sont fortement établies pour la mise en œuvre de pratiques enseignantes qui sont basées sur les faits scientifiques. De surcroît, ce projet propose de développer des pratiques enseignantes favorisant les habiletés de compréhension orale et écrite en classe par le biais d'une Communauté de Pratique (CoP), reconnue comme un moyen puissant pour engendrer des modifications dans la façon d'aborder l'enseignement. Par le biais d'une plate-forme web, ce travail d'équipe s'accomplira à partir de plates-formes numériques conviviales soutenues par École en Réseau (ÉER). Ceci permettra d'atteindre les enseignants, orthopédagogues et orthophonistes de régions éloignées qui, outre l'isolement, doivent jongler avec la défavorisation et un manque criant de services sociaux et professionnels.

L'objectif de ce projet est de développer des pratiques enseignantes au 2e cycle, par le biais de la communauté de pratique (CoP) ÉCRIT (Élaboration Collaborative de l'Approche Réponse à l'Intervention par la Technologie) pour soutenir, chez les enfants de milieux défavorisés, le développement des habiletés langagières réceptives (vocabulaire/morphosyntaxe/inférences) essentielles à la compréhension de l'écrit. La démarche méthodologique pour répondre à cet objectif s'articulera en trois étapes soit l'élaboration d'ÉCRIT (1), sa mise en place (2) et l'évaluation de ses impacts sur les pratiques enseignantes (3). Ce projet contribuera tant au développement de connaissances sur les apprentissages et les caractéristiques langagières des enfants francophones provenant de milieux défavorisés (1), sur l'instauration du modèle RàI dans des écoles du Québec (2) que sur l'utilisation d'une CoP virtuelle à grande échelle dans des écoles du Québec et sur ses retombées sur les pratiques enseignantes (3). Cette recherche-action se fait en étroite collaboration avec des partenaires des milieux de pratique (enseignants d'écoles ÉER, orthopédagogues, orthophonistes et directions d'école) et académique (CTREQ - Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec; CRIRES - Centre de recherche et d'intervention sur la réussite scolaire).

Appel de propositions

Pour consulter l'appel de propositions, cliquez ici.

Co-chercheurs

Chantal Desmarais, Université Laval
Christine Hamel, Université Laval
Thérèse Laferrière, Université Laval
Linda St-Pierre, Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)

Membres collaborateurs

Sonia Quirion, Commission scolaire de la Beauce-Etchemin
Julie Turcotte, Commission scolaire des Rives-du-Saguenay
Philippe Vanchesteing, Commission scolaire des Laurentides

Durée du projet, montant octroyé et date de dépôt du rapport final

Le projet est d'une durée de trois ans, le montant total octroyé est de 145 177 $ et le rapport final est attendu pour le 1er avril 2017.