Du gris au vert : comprendre et accélérer les transitions vers des villes plus vertes. Une analyse stratégique globale

 

Alexander Aylett

Institut national de la recherche scientifique

 

Domaine : milieux de vie et aménagement

Programme soutien à la recherche pour la relève professorale

Concours 2016-2017

À l'échelle urbaine, les interventions relatives au changement climatique entrent dans leur troisième décennie. Il est maintenant établi que les villes peuvent jouer le rôle de leader dans ce domaine. Leurs initiatives, d'abord consacrées à l'efficacité énergétique, sont devenues plus ambitieuses. Les villes n'envisagent plus le changement climatique du seul point de vue de l'environnement : elles tentent d'en faire une question générale touchant l'ensemble de la fonction publique municipale. Certaines villes cherchent à obtenir la collaboration d'intervenants de la société civile et du secteur privé dans la planification et la mise en œuvre de mesures liées au climat.

Ce projet de recherche vise à mieux comprendre cette transition et à identifier les facteurs de gouvernance qui facilitent un mouvement accéléré vers les villes plus durables. La transition vers cette approche plus holistique a été documentée pour la première fois à l'échelle globale dans le cadre du sondage MIT – ICLEI Urban Climate Governance Survey que j'ai mené au Massachusetts Institute of Technology (MIT) en 2013. Cette deuxième phase de recherche combine une analyse statistique détaillée de ces données avec des études de cas dans huit villes dans différentes régions du monde. Cette approche de méthodes mixtes permettra d'approfondir notre compréhension des réponses urbaines aux changements climatiques, de rethéoriser la création et la mise en œuvre des politiques relatives aux changements climatiques, et de développer une analyse stratégique pour soutenir des actions plus efficaces à l'échelle urbaine.